Accueil | Contact | fil RSS

Tous les motocyclistes sont invités à Trois Rivières dimanche 21 mai 2017,  dès 13h,

au Sanctuaire Notre-Dame du Cap.

Il fera beau. Le thème pour l’année : Nos droits – Notre liberté – Notre responsabilité!

Cette importante activité annuelle permet de démontrer que les motocyclistes sont toujours solidaires.

Venez nombreux fraterniser, rencontrer des amis, entendre vos administrateurs faire une mise au point des dossiers en cours et à venir.

Le porte-parole invité Normand Noiseux, qu’un bon nombre d’entre vous connaissent, interviendra pour vous parler de l’importance d’être solidaires pour défendre ses droits et libertés. Il fera un survol des causes représentées et défendues pendant de nombreuses années au sein de notre organisation. Celles à surveiller.

Nous en profiterons pour rendre un hommage particulier à 2 amis motocyclistes impliqués – Roger Bernard & Michel Tessier – décédés récemment. Il y aura Bénédiction des motos.

N’oubliez pas que votre organisation est la seule qui défend les droits et libertés de tous les motocyclistes au Québec.     JDL-XXI

A noter que si vous supportez l’organisation, vous pourrez récupérer votre carte de membre et votre écusson 2017 au kiosque sur le site de l’événement.

Et ceux qui voudront adhérer ou payer leur cotisation pourront le faire sur place. Cotisation: membre 25$ – couple 40$

Votre soutien financier est important pour la défense des droits et libertés de tous les motocyclistes.

Voici pour votre information, le Mémoire présenté par l’Association Motocycliste de l’Outaouais à la Société d’Assurance Automobile du Québec (SAAQ) dans le cadre de la consultation publique sur la sécurité routière, volet Motocyclistes,  le 8 février 2017

Mémoire SAAQ-AMO

Un travail méthodique et argumenté qui fait suite au Mémoire déposé par le Front Commun Motocycliste (FCM).

Mémoire FMQ-CAPM 2017


Information aux membres du CAPM-Escargot:

Les nouvelles cartes de membre sont actuellement à l’impression et vous parviendront sous peu. Ainsi que votre écusson annuel (banane).

Votre nouvelle carte de membre, saura vous faire oublier le délai pour la recevoir.

Merci de votre patience et au plaisir de vous saluer bientôt.

Bonne saison de moto.


 

Nous vous attendons, nombreux,  au Sanctuaire Notre-Dame du Cap Trois-Rivières pour cette activité annuelle qui démontre d’une façon claire que nous, les motocyclistes, nous sommes solidaires.

JDL-XXI.pdf

Cette année, pour souligner le 20e anniversaire de la Journée du Loup, M Serge Huard, fondateur du CAPM, sera avec nous.

L’arrivée des participants est prévue à partir de 12:00

13:00  –  Entrée dans la Basilique pour une courte prière et recueillement

13:30  –  Bénédiction des motos par deux prêtres

14:15  –  Serge Huard, fondateur du CAPM,  vous adresse la parole

14:30  –  Jeannot Lefebvre, président du CAPM-Escargot, vous adresse la parole

15:00  –  Fin de l’évènement

Gilbert Perrault un homme de cœur.

Gilbert                         Loup

Gilbert Perrault est décédé  le 1er mai 2016 à l’âge de 85 ans.

Gilbert est celui qui venait aux activités de la FMQ, du CAPM, et de plusieurs associations motocyclistes  avec sa moto Goldwing trois roues et sa remorque sur laquelle il transportait un loup dans une cage de plexiglass. C’était souvent le point d’attraction de l’activité.

Au cours des années il a fait la promotion du CAPM par sa présence aux activités et la ventes d’articles promotionnels. Il a fait le tour du Québec pour promouvoir notre organisation.  On peut dire que Gilbert avait le CAPM tatoué sur le cœur.

La famille accueillera les parents et amis samedi le 14 mai 2016 de 13:00 à 16:00 au 6700, rue Beaubien Est Montréal

Les funérailles auront lieu samedi à 16:00 au: 6700 rue Beaubien Est, Montréal.

 

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par un don à la Société Alzheimer.

Ce matin dans le journal Le Soleil de Québec vous pouvez voir un article de Annie Morin sur le projet télématique de la SAAQ.

« (Québec) Ce n’est pas la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) qui va installer des mouchards électroniques dans les automobiles des Québécois pour connaître leurs habitudes de conduite et éventuellement leur accorder des rabais.  De peur de manquer de volontaires, l’organisme gouvernemental prend ses distances de la télématique. »

Pour lire l’article au complet je vous invite à cliquer sur le lien suivant.

Article du Soleil 14 mars 2016

Sans les démarches faites par le CAPM-Escargot en 2015, je ne suis pas sur qu’on aurait eu le même résultat.

Cette année dimanche le 22 mai à 13:00 hre, il y aura rassemblement des motocyclistes dans la région de Trois-Rivières sur le terrain suivant:

.            Sanctuaire Notre-Dame du Cap.
.            626, rue Notre-Dame Est
.            Trois-Rivières Qc. G8T 4G9

Sur le site on vous communiquera les informations sur le résultat des dernières négociations avec le Ministère des Transports et la Société d’Assurances Automobile du Québec.  Par la suite il y aura une bénédiction des motos sur le terrain.

Soyez tous les bienvenus et communiquez l’information à vos amis.

Journée-du-Loup

Le prix de renouvellement de la carte de membre sera maintenu jusqu’au 30 juin 2016. Après cette date les options de 3 ans, 10 ans et à vie ne seront plus disponibles. Pour ceux qui ont déjà fait ces choix, leurs privilèges seront maintenus. Après cette date, le renouvellement se fera au tarif régulier de $25 par année pour un membre seul et de $40 pour un couple.

Sur paiement de votre cotisation, on vous enverra pas la poste un écusson pour votre veste ainsi qu’une carte de membre.

Nous aviser d’un changement d’adresse s’il vous plaît.

Vous pouvez renouveler ou vous inscrire en cliquant sur le bouton rouge à droite de votre écran. Le paiement en ligne peut se faire par Paypal ou par carte de crédit. Si vous désirez le faire par la poste, imprimez le feuillet offert et postez le à l’une des adresses indiquées.

Les 26 au 28 février, venez nous rencontrer au kiosque numéro 2569 du Salon de la Moto de Montréal.  Profitez-en pour renouveler et affirmer votre support à la défense des droits et libertés de motocyclistes du Québec.

Pour consulter le plan du salon cliquez sur le lien sivant:  http://salonmotomontreal.ca/plan_du_salon/

Le CAPM-Escargot a rétablie son adresse postale à Montréal sauf que le numéro de casier à été changé à 49042.

Voici donc la nouvelle adresse postale:

     CAPM-ESCARGOT

     Casier Postal 49042

     Succursale Place Versailles

     Montréal, Qc. H1N 3T6

L’adresse fournie antérieurement est celle du Trésorier.  Vous pouvez toujours utiliser cette adresse pour minimiser les délais lors du paiement d’une inscription ou d’un renouvellement par la poste. 

CAPM-Escargot  par son mandatire Pierre Dugal a contesté le dossier GPS-Télématique de la SAAQ au cabinet du Ministre des Transports avec l’aide des lobbyistes de la firme Levesque Strategies & Affaires publiques.  Le but recherché a été atteint.

En date du 26 janvier, CAPM-Escargot a été avisé officiellement que le dossier GPS-Télématique ne sera pas imposé aux motocyclistes du Québec.

Nous remercions chaleureusement le Ministère des Transports du Québec de nous avoir reçu, entendu et bien compris

Voici votre Exécutif pour l’année 2016

IMG_4197C

 De gauche à droite:

Robert Christian Pierre Régent Jeannot Alan Michel
Blais Bergeron Dugal Chagnon Lefebvre Rioux Cadrin

 

 

 

FONCTIONS DES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Président Jeannot Lefebvre
Vice-Président Christian Bergeron
Secrétaire Michel Cadrin
Trésorier Robert Blais
Directeur #1 Régean Chagnon
Directeur #2 Pierre Dugal
Directeur #3 Alan Rioux

Cette année l’assemblée générale se tiendra à 13:00 hre samedi le 28 novembre à l’endroit suivent:

     Cégep de Drummondville 

     Local 1503 ( Café Clovis )

     960, rue Saint-Georges, Drummondville, Qc J2C 6A2

Lors de cette assemblée seuls les membres en règle peuvent voter.  Vous pouvez vous inscrire par internet en cliquant sur les boutons rouges à droite.  Si vous avez négligé de le faire vous pourrez toujours le faire avant l’assemblée.  

Vous trouverez ci-joint l’avis de convocation des membres, le formulaire pour mise en candidature ainsi qu’un plan pour vous rendre au CEGEP de Drummondville

AVIS DE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2015

BULLETIN DE MISE EN CANDIDATURE

Plan pour venir au Cégep

Le CAPM-Escargot a engagé une fime de lobbyistes pour qu’ils déposent auprès du Gouvernement du Québec notre opposition officielle au projet de Télématique ( GPS en temps réel ) que la SAAQ se propose de metre en place.

On vous tiendra au courrant des démarches entreprises par les lobbyistes.

MÊLONS-NOUS DE NOS AFFAIRES !

Une initiative du Front Commun Motocycliste

 

À tous motocyclistes et regroupements motocyclistes du Québec.

La SAAQ déposera très prochainement auprès du « Conseil d’experts sur les contributions d’assurance automobile» ses propositions concernant les modifications proposées au Règlement sur les contributions d’assurance pour les années 2016, 2017 & 2018. Les trois membres de ce conseil d’experts, représentatifs des milieux de l’actuariat, des finances et de l’assurance, ont été nommés par le gouvernement le 24 septembre dernier, sur la recommandation du ministre des Transports, monsieur Robert Poëti.

Le rôle dudit conseil d’experts consiste à revoir la démarche suivie et de vérifier les données utilisées à l’appui des modifications réglementaires envisagées par la Société. De plus, il doit tenir une consultation publique au cours de laquelle toute personne ou organisation intéressée pourra présenter un mémoire contenant leurs commentaires, suggestions et recommandations. Enfin, il devra remettre son rapport à la Société.

Le Front Commun Motocycliste a la ferme intention d’intervenir en déposant un mémoire et entend aller débattre de ses recommandations auprès dudit conseil d’experts dont les audiences publiques sont prévues au printemps 2015.

Surveillez les sites web du CAPM-Escargot et de la FMQ pour les hyperliens d’accès au document d’information sur les modifications proposées par la SAAQ.

Mêlons-nous de nos affaires en prenant connaissance de ce document de référence et en nous transmettant vos commentaires et recommandations par courriel

C’est un rendez-vous à ne pas manquer !

À tous les membres,

 

Vous êtes invités à l’assemblée générale de votre association.

Date : Samedi 22 novembre   2014

 

Heure: 15:15hrs.

 

Endroit : École Jeanne Mance

               45, avenue des Frères

                 Drummonville,Qc.

 

 

Mises en candidature.

 

Les postes suivants feront l’objet d’une mise en candidature pour des mandats de 2 ans:

         -Président

         -Secrétaire

         -Secrétaire-adjoint

         -Administrateur (2)

         -Administrateur (4)

 

La lettre de mise en candidature doit être reçue au moins 10 jours francs avant l’assemblée générale.

       (extrait des règlement généraux; article 6.03e)

 

Ordre Du Jour

 

1.Ouverture de l’assemblée générale annuelle.

 

1a) Constatation du quorum.

 

1b)Nomination du président d’assemblée.

 

1c)Nomination d’un secrétaire d’assemblée

 

1d) Explication du déroulement et des procédures à suivre

 

2.Lecture et adoption de l’ordre du jour.

 

2.1 Procès verbal de l’assemblée générale du 7 décembre 2013

 

  1. Rapport du porte-parole

 

  1. Les rapports financiers.

 

5a) rapport du trésorier.

 

5.b) rapport du vérificateur.

 

5.c) Budget 2015

 

  1. Rapport du secrétaire

 

7.Bilan de la campagne contre le bruit.

 

  1. Salon de la moto

 

8.1Journée du Loup.

 

  1. Élection des administrateurs.

-Nomination d’un président et d’un secrétaire d’élection.

 

– Nomination de deux scrutateurs

 

-Élections.

   Le conseil d’administration du CAPM-Escargot

Les membres du CA au 30 septembre 2014

   Président:             Simon Poudrette (fin de mandat: décembre 2014)

   Vice-président:     Jeannot Lefebvre (fin de mandat: décembre 2015)

   Trésorier:               Robert Balis (fin de mandat: décembre 2015)

   Secrétaire:             Michel Cadrin(fin de mandat: décembre 2014)

   Secrétaire-adjoint: Noël Pépin, (fin de mandat: décembre 2014)

   Administrateur 1:   Jacques Dumoulin (fin du mandat 2015)

   Administrateur 2:   Régent Chagnon(fin de mandat: décembre 2014)

   Administrateur 4:   Patrick Chaput (fin du mandat décembre 2014)

 

 

Postes mis en élection à l’AGA 2014:

   Président:     2 ans

   Secrétaire:   2 ans

   Administrateur 2: 2 ans

   Administrateur 3: 2 ans

   Administrateur 4: 1 an

   Administrateur 5: 2 ans

 

 

10.Présentation du nouveau C.A.

 

  1. La parole aux membres.

 

  1. Prochaine AGA

 

  1. Levé de l’assemblée

 

 

 

 

BULLETIN DE MISE EN CANDIDATURE                            

 

– Pour postuler à un poste du Conseil d’administration le candidat doit être membre en règle du CAPM-Escargot.

– Extrait des règlements généraux

6.03E Les mises en candidatures aux postes vacants doivent être reçues au secrétariat de la Corporation au moins dix (10) jours avant l’assemblée générale annuelle.

 

                 Je ________________________________ soumets ma candidature pour devenir membre du C.A.

                                – Président                                     1 ou plusieurs choix

                               – Administrateur.

                       Le C.A. lors de sa première réunion fera le partage des tâches.

 

         Lors de l’assemblée générale, le président d’assemblée présentera les bulletins reçus pour les mises en candidature pour les postes à combler.

 

               _______________________                                 _____________

                       Signature                                                                 Date

 

Candidature reçue par

             ___________________                           ___________

 

CAPM-Escargot

C.P. 49120

Place Versailles Montréal Qc

H1N 3T6

 

Ou par courriel

Deux articles en lien avec la campagne de sensibilisation au bruit des motos.

 

Le bruit pour le plaisir du bruit

 

Des villages du Québec s’attaquent à la pollution sonore

Veuillez noter que la journée de sensibilisation au bruit des motos prévue à l’ile d’Orléans est remise à dimanche le 15 juin en raison de la météo annoncée.

Nous vous confirmons qu`il y aura une opération terrain dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur le bruit excessif des motos non conformes qui se poursuit en 2014, via l`adhésion de la MRC de l`Ile d`Orléans à cette campagne. Les motocyclistes seront donc interceptés durant la journée de dimanche le 15 juin à Saint-Laurent I.O. Des bénévoles sur place leur remettront un feuillet de sensibilisation.

 

Suite à cette opération terrain, 4 panneaux « Merci de votre Respect » seront installés sur le Chemin Royal à des endroits stratégiques afin d`interpeler les motocyclistes au respect dans leur attitude de conduite et de conformité.

 

Le nombre croissant de régions et de villages au Québec arborant cet affichage envoi ainsi un message grandissant, directement adressé à la clientèle concernée et dont un trop grand nombre demeurent encore non conformes, malgré un cheminement certain pour plusieurs d`entre eux.

 

Cette approche de sensibilisation adressée à la clientèle motocycliste est une action complémentaire à la méthode policière déjà en place, axée davantage sur l`application de la conformité légale, et ce, à la demande des citoyens habitant les voies publiques « en souffrance » de cette nuisance.

 

Je tiens à remercier tout ceux et celles qui ont permis la poursuite de cette campagne cet été, s`étendant désormais sur tout l`Ile d`Orléans. Merci spécial à M. Gaétan Gagnon, coordonnateur du projet sur l`île, au personnel de la MRC de l`Ile d`Orléans (Mme Cormier directrice et M. Beaudry agent de développement) ainsi que tous les élus(es) qui ont entériné le projet sur leur territoire.

 

Je rappelle que cette campagne fut initiée et demeure supporté par le CAPM-Escargot depuis 2009.

 

Mes cordiales salutations et au plaisir,

 

Michel Bertrand

Ville de Cap-Santé

Coordonnateur de la campagne de sensibilisation sur le bruit excessif des motos non conformes.

 

P.S.: si quelqu`un désire être bénévole quelques heures ce jour là, SVP nous contacter via la page de contact.

«Un rappel à tous les participants de la JDL du dimanche 18 mai 2014»

 

 

La JDL se veut avant tout une manifestation pacifique et respectueuse supporter par la FMQ pour rappeler à la SAAQ que nous souhaitons poursuivre nos échanges au bénéfice des motocyclistes à la Table SAAQ-FCM!

 

Le CAPM-Escargot et FMQ se dissocient totalement et ne supportent en aucune façon les revendications et manifestations des mouvements MMQ et  MHP.

 

La JDL est une activité de solidarité dans le respect d’autrui !

 

 

Simon Poudrette, Président CAPM-Escargot

Gilles Dubois, Président FMQ

 

 

Communiqué de presse – pour diffusion immédiate

 

‘’La SAAQ SE SACRE DES MOTOCYCLISTES !’’

 

Montréal, le 6 mai 2014 : En raison d’une rupture des échanges entre la Société de l’Assurance Automobile du Québec (SAAQ) et les représentants des motocyclistes québécois, le dimanche, 18 mai 2014, se tiendra la traditionnelle

 

‘’Journée du Loup XVIII’’.

 

Beau temps, mauvais temps, tous les motocyclistes québécois de tous genre sont conviés à se regrouper sur les terrains des Encans Ritchie (sortie 115 de l’Autoroute 20, entrée rue Casavant à St-Hilaire) dès 11h30.

De là, vers 13h30, des convois d’environ 20 motos (à raison d’un convoi à toutes les 30 secondes et ce, pour des raisons de sécurité) seront invités à quitter l’endroit en empruntant un tracé préétabli avec les autorités de la Ville de Saint-Hilaire, l’A20, le Tunnel L-H-Lafontaine et la Ville de Montréal. La destination finale sera le Bureau du Premier Ministre à Montréal (au coin des rues Sherbrooke et McGill College).

 

Il est temps de montrer au Gouvernement du Québec et à la SAAQ que

les motocyclistes québécois ne doivent pas être ignorés

et doivent être considérés comme les autres usagés de la route !

 

Motocyclistes : le 18 mai, soyons nombreux à être présents !

 

Le Comité organisateur JDLXVIII

CAPM-Escargot, mai 2014

http://www.capmescargot.com

 Le CAPM-Escargot confirme le retour de La Journée Du Loup XVIII, qui aura lieu le dimanche 18 mai 2014.

La SAAQ s’en SAAQcre des motocyclistes ! 

 

En effet, depuis plusieurs mois, les rencontres entre la SAAQ et le Front Commun Motocycliste sont au point mort.   Aucun retour d’appel de leur part; on a même reçu un refus pour discuter de tout ce qui intéresse les motocyclistes, dont les programmes de prévention et de formation, la révision de la tarification, la catégorisation des motocyclettes et autres dossiers  pour lesquels nous étions en discussion avec la SAAQ.  Nous considérons cette prise de position inacceptable !

 

De toute évidence, malgré les acquis durement gagnés par le CAPM-Escargot et le Front commun motocycliste au cours des dernières années et même décennies, la SAAQ semble vouloir faire cavalier seul sans juger bon de nous consulter avant de prendre des décisions concernant les motocyclistes.  Nous demandons à être partie prenante dorénavant de toutes les décisions nous concernant car on a été trop longtemps des « laissés pour compte » à titre d’usagers de la route.

 

Il est donc grand temps de sensibiliser à nouveau le Gouvernement et la SAAQ à l’effet que nous existons,  que nous représentons un important volet économique au Québec et que nous voulons et demandons à être traités équitablement.

 

Le 18 mai prochain il est donc très important de démontrer que les motocyclistes du Québec sont toujours là !

On va aller voir leur grand patron, le chef de notre gouvernement et lui faire part de nos revendications, nos attentes et surtout qu’on exige de participer aux discussions et décisions concernant notre avenir à titre d’usagers de la route !

 

Le rassemblement des motocyclistes aura lieu à Mont-St-Hilaire (sortie 115 de l’autoroute 20), sur les terrains de « Les Encans Ritchie ».   Le site sera ouvert à compter de 11h30.  Le CAPM-Escargot et le Front Commun Motocycliste y accueilleront tous les motocyclistes venant de toutes les régions du Québec.

 

À 13h30 le départ sera donné pour une manifestation qui empruntera les grands axes routiers de  la région de Montréal en direction du bureau du premier ministre au centre-ville de Montréal.   La manifestation se terminera vers 16h30.

 

Qu’on se le dise, le 18 mai il faut être présent en grand nombre à la Journée du Loup XVIII !

 

 

CAPM-Escargot

info@capmescargot.com

 

pour plus d’infos consulter le site web : www.capmescargot.com

Et la page Facebook : www.facebook.com/Motocyclistes

Venez nous rencontrer le weekend prochain (7-8-9 février) lors du salon de la moto de Québec.
http://quebecmotorcycleshow.com/

Bonjour,

 

si vous désirez obtenir une patch « membre 2013 », svp communiquer avec Noël Pépin :  Noel.Pepin@capmescargot.com

Patch 2013

Samedi dernier avait lieu l’assemblée générale annuelle.

 

Voici la composition du conseil d’administration pour l’année à venir.

 

Président : Simon Poudrette
Vice-Président et porte parole du Front Commun Motocycliste : Jeannot Lefebvre
Trésorier : Robert Blais
Secrétaire : Michel Cadrin
Secrétaire adjoint : Noël Pépin
Administrateur  Régent Chagnon
Administrateur : Patrick Chaput
Administrateur : Jacques Dumoulin

Voici le procès verbal (non-adopté) de l’AGA 2012.

PV AGA 2012

 

Et le procès verbal (non-adopté) de l’AGE qui s’est tenue le même jour.

PV AGE

L’Assemblée Générale Annuelle 2013 du CAPM-Escargot se tiendra samedi le 7 décembre.

 

Où : Collège Maisonneuve, salle B5501D, 3800 Sherbrooke Est, Montréal

Quand : 7 décembre 2013 à 13h30

 

Avis de convocation

 

Ordre du jour proposé

Le 9 novembre dernier, c’est plus de 200 représentants des clubs motocyclistes de partout au Québec qui ont répondu à l’appel du FRONT COMMUN MOTOCYCLISTE. Le FRONT COMMUN MOTOCYCLISTE est cet organisme qui vise à intégrer l’ensemble des démarches entreprises par les organisations de motocyclistes pour mieux faire connaître les besoins et préoccupations des motocyclistes, et faire respecter leurs droits.

 

Les principaux sujets qui ont retenu l’attention des participants ont été, dans l’ordre, la tarification appliquée par la SAAQ, la question du bruit et de la sécurité des motocyclistes. Au terme des discussions, un très large consensus a été constaté pour continuer dans la voie de la sensibilisation et de la négociation, afin de faire avancer la cause des motocyclistes.

 

 

ÉLARGIR LA CONSULTATION ET LA CAPACITÉ D’AGIR

 

Le mouvement est bien parti et il se poursuivra au cours des prochains mois, alors que la consultation s’élargira graduellement pour mobiliser les membres et s’assurer que les points de vue qui sont véhiculés par le FRONT COMMUN MOTOCYCLISTE sont partagés par une vaste majorité des adeptes de la motocyclette au Québec.

 

Les fondateurs du FRONT COMMUN MOTOCYCLISTE souhaitent également étendre la composition du C.A. de cet organisme, afin que les clubs ou groupes de différentes tendances y soient directement représentés.

Une invitation à venir vous mêler de vos affaires!

Le samedi 9 novembre prochain, à Drummondville, vous êtes invité à venir vous mêler de ce qui vous regarde! En effet, le FRONT COMMUN MOTOCYCLISTE du Québec veut connaître ce qui vous préoccupe, afin de mieux vous représenter au cours de l’année 2014.

2014 sera une année charnière pour « le dossier MOTO » au Québec :

-d’une part, ce sera le moment où nous pourrons peser de tout notre poids pour s’assurer que la prochaine stratégie tarifaire de la SAAQ respecte les motocyclistes, notamment à partir des efforts faits dans l’amélioration du bilan routier;

-d’autre part, 2014 verra l’aboutissement de certains de nos efforts pour obtenir des amendements au Code de la sécurité routière.

En parallèle, le FRONT COMMUN MOTOCYCLISTE veut élargir sa représentativité. Nous voulons intégrer tous les regroupements, forums ou autres entités dans une approche inclusive, afin de parler d’une seule et même voix. Ce n’est pas tous les jours qu’un FRONT COMMUN se forme ainsi en OSBL. Soyez-en partenaire et contribuez à définir ses orientations!

Alors, plutôt que de laisser n’importe quel groupe parler en votre nom, sans savoir ce dont VOUS avez besoin, venez nous rencontrer pour en discuter.

Nous en profiterons pour faire un bref bilan de nos activités, des progrès réalisés sur certains dossiers, et des enjeux qui se posent à nous tous en tant que communauté.

À moto, pas besoin de circuler en groupe pour comprendre qu’on a tout intérêt à se serrer les coudes…

QUOI ? Le rendez-vous du FRONT COMMUN MOTOCYCLISTE

QUAND ? Le samedi 9 novembre prochain, à 13h30

OÙ ? DRUMMONDVILLE (école Jeanne-Mance, 45 avenue des Frères)

POURQUOI ? Pour vous faire entendre sur vos besoins et comprendre les enjeux

* * *

Réservez votre place à l’avance auprès de la FMQ au: 514.252.8121

17 juillet 2013

 

Le 17 juillet, une 2e rencontre technique a eu lieu entre le FCM et le MTQ.

Le but était de faire connaître les problématiques vécues par le Front commun motocyclistes en lien avec la signalisation et les pneus d’hiver.

 

 

Signalisation

 

Le 26 juin il avait été question de ce sujet qui fut reporté au 17 juillet étant donné que l’absence de la personne responsable du dossier.

 

Les participants ont tout d’abord tenu des échanges concernant le manque de signalisation pour les motocyclistes. Le FCM a débuté la conversation en indiquant que la signalisation dans les zones de travaux routiers est grandement insuffisante pour les motocyclistes. Il poursuit en expliquant qu’au Québec on ne voit pas ou très peu de panneaux spécifiques aux motocyclistes lorsque la chaussée est scarifiée, abîmée ou lorsqu’il y a une chaussée avec du scellement de goudron. Il demande si le MTQ a des plans pour créer une signalisation spécifique aux motocyclistes dans ces circonstances.

 

Le MTQ indique qu’il comprend bien la problématique soulevée. Un panneau indiquant que la chaussée est glissante existe déjà et il est installé au besoin.

Cependant, il n’existe aucun panneau de signalisation pour indiquer que la chaussée est scarifiée, et ce, pour tous types de véhicules au Québec. Dans les zones de chantiers, on installe déjà des panneaux de signalisation pour prévenir les usagers des conditions de la chaussée.

 

Il existe des panneaux spécifiquement dédiés aux motocyclistes aux États-Unis. En Ontario, il n’y a rien qui s’adresse uniquement aux motocyclistes, mais il existe un panneau indiquant que la chaussée est scarifiée pour tous les usagers de la route. Au Québec, la signalisation générale a été créée pour tous les usagers de la route.

 

Le MTQ présente des panneaux qui existent dans d’autres administrations et mentionne qu’il serait possible pour le Ministère de se pencher sur la possibilité d’instaurer ce type de panneaux pour les motocyclistes au Québec.

 

Le FCM demande si les nouveaux panneaux seraient utilisés uniquement dans les zones de chantiers. Le MTQ explique qu’il ne faut pas multiplier la présence des panneaux de signalisation et que dans les administrations voisines, on les utilise dans les zones de travaux routiers.

 

LE FCM demande s’il existe un panneau qui concerne le scellement de fissures? Il informe les participants, qu’il a déjà constaté sur des forums de motocyclistes des remarques concernant l’état glissant de la chaussée suite au scellement de goudron.

 

Le MTQ explique que pendant les travaux de scellement de la chaussée, des panneaux de signalisation sont installés afin de prévenir les usagers de la route et qu’ils sont enlevés à la fin des travaux. Il mentionne également n’avoir jamais reçu de demande à ce propos dans les dernières années.

 

Le FCM mentionne que de façon générale, le scellement de fissures n’est pas un problème lorsqu’on est en voiture, mais que lorsqu’il fait très chaud, et que la réparation de la chaussée vient d’être fait, c’est très glissant et dangereux pour les motocyclistes et que de nombreuses chutes ou presque chute sont régulièrement rapportées.

 

Le MTQ demande si un panneau de signalisation règlerait le problème? Le FCM pense que les motocyclistes adapteraient leur conduite s’ils étaient prévenus à l’avance de l’état de la chaussée. Le MTQ réitère que c’est quelque chose que le Ministère peut regarder plus en profondeur et voir s’il est possible d’ajouter cette signalisation en situation de chaleur extrême.

 

Le MTQ mentionne qu’à la dernière rencontre, un des ingénieurs présents avait expliqué que lorsque le scellement est bien fait et respecte les normes, il ne devrait pas y avoir de problème particulier.

 

Le MTQ mentionne qu’il est possible pour lui de contacter les gens en direction territoriale pour les sensibiliser à la problématique.

 

Le MTQ explique, que lorsque le scellement vient tout juste d’être fait, c’est normal que ce soit glissant, mais il se demande si avec le temps, l’adhérence s’améliore? Le FCM mentionne que c’est toujours glissant lorsqu’il pleut, lorsqu’il fait chaud et dans les courbes.

 

Le MTQ fera part de la problématique au Comité sur la signalisation, afin qu’il soit discuté de la possibilité d’ajouter de la signalisation. De plus, il mentionne que peu importe la décision prise par celui-ci, que la proposition doit ensuite passer par deux autres instances avant de recevoir une approbation finale et d’être normalisée.

 

Le MTQ explique aussi qu’il y a de la surveillance qui est effectuée sur les chantiers et que si le Ministère est interpellé par les citoyens, qu’il peut faire des recommandations aux directions territoriales pour améliorer la situation dans les chantiers.

 

Le MTQ mentionne qu’il avait été dit lors de la première rencontre qu’une des problématiques quant à la signalisation était le fait qu’elle n’était pas suffisamment en amont.

 

LE MTQ explique que tous les ans, il fait des audits dans les chantiers  et que le MTQ filme ce qui se passe et intervient très rapidement lors de problématiques. De plus, des rapports sont produits chaque année suite à ces audits, et ce sont ceux-ci qui nous aident à sensibiliser les gens en territoire.

 

 

Pneus d’hiver

Les participants ont ensuite échangé sur le règlement sur l’utilisation de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale qui s’adresse aussi aux motocyclistes. Le FCM explique qu’il a déjà fait des représentations au Cabinet afin que les motos soient exclues de ce règlement. L’industrie ne fabrique pas de pneus d’hiver pour les motocyclettes, ce qui pose un problème à tous ceux qui souhaitent utiliser leur moto lorsque les conditions le permettent. Il mentionne également que les policiers sont exclus du règlement et que le facteur géographique influence beaucoup les conditions routières au Québec.

 

Le MTQ débute en expliquant qu’en ce qui a trait à l’exclusion des policiers, que celle-ci est en vigueur uniquement dans des situations d’urgence. Le règlement sur les pneus d’hiver date de 2008. Nous avons produit une analyse dans laquelle, il ressort que 90% des automobilistes conduisent avec des pneus d’hiver et que, ceux qui n’en possède pas représentent 40 % des accidents.

 

Le FCM demande si la moto avait été ciblée lorsque le règlement a été mise en place. Le MTQ explique que l’hiver varie selon les régions du Québec et que les dates où les véhicules doivent être munis de pneus d’hiver (15 décembre au 15 mars) ont été choisies afin de permettre l’intégration de l’obligation. L’idée n’est pas d’exclure des véhicules. Ce qui a motivé cette règlementation c’est vraiment la sécurité routière.

 

Le FCM mentionne que selon lui, c’est illogique parce qu’un motocycliste pourrait avoir une contravention le 14 mars parce qu’il aurait pris la route alors que la chaussée était sèche et qu’il n’en aurait pas le 16 mars, et ce, même s’il neigeait.

 

Le FCM demande si le Ministère a pensé appliquer le règlement selon les régions et donc, selon le climat.

 

Le MTQ dit que le Ministère s’était penché sur cette possibilité, mais que cette façon de faire serait difficilement applicable et que c’est aussi pour cette raison que les dates ont été réduites au 15 décembre et au 15 mars. C’est une période minimale qui est visée pour la sécurité de chacun.

 

Lors de l’instauration du règlement sur les pneus d’hiver, le MTQ mentionne que les installateurs de pneus ont également motivé le choix des dates puisqu’ils ont besoin de temps pour faire l’installation.

 

Le MTQ mentionne que le Ministère s’est engagé à écouter le FCM concernant ce qui est vécu sur les routes et à voir ce qu’il est possible d’améliorer.

 

Cependant, il n’est pas possible de refaire le débat de 2008. Elle comprend qu’il n’existe pas de pneus d’hiver pour les motos, et que le FCM souhaite que les motocyclistes puissent user de leur jugement pour prendre la route en hiver. Le MTQ récapitule sur le besoin de la FCM sur les pneus d’hiver et demande si nous avons bien compris la demande à savoir : que Le FCM demande au MTQ de faire une règle d’exception pour les motos ?

 

Le FCM répond par l’affirmative.

 

Le MTQ mentionne qu’il va regarder ce qu’il peut faire et qu’il comprend le point de vue du FCM.

 

Le FCM dit que 99.9% des motocyclistes possèdent aussi une voiture munie de pneus d’hiver et que ceux-ci se sentent brimer dans leur droit d’utiliser leur moto versus les coûts d’immatriculation. Il mentionne que ce n’est pas un danger supplémentaire de laisser les motocyclistes user de leur jugement.

 

 

Une rencontre finale est prévue entre le FCM et le MTQ vers la mi-septembre.

26 juin 2013

 

Le 26 juin, une 1re rencontre d’orientation technique a eu lieu entre le FCM et le MTQ. Le but était de discuter des problématiques vécues par le Front commun motocyclistes en lien direct avec la signalisation, la chaussée, la peinture, les plaques de métal et les bandes rugueuses.

 

 

Ouverture de la rencontre

Le MTQ souhaite la bienvenue à tous et rappelle l’historique de la création d’une Table moto au ministère des Transports (MTQ). Le MTQ mentionne qu’une table similaire existait déjà à la Société de l’assurance automobile du Québec et que celle-ci a produit un rapport dans lequel des recommandations pouvant être prises en charge par le MTQ ont été faites. En début d’année 2013, nous avons reçu une demande officielle pour la création de cette Table. Une première rencontre qui avait pour but de cibler les problématiques vécues par leFCM a eu lieu en mai 2013.

 

 

La signalisation

Le FCM indique que la signalisation des travaux routiers envers les motocyclistes est grandement insuffisante et réfère aux États-Unis, qui utilisent des panneaux de signalisation visible régulièrement où il est indiqué « Caution motocycle ». C’est un panneau qu’on ne voit pas au Québec lorsque la chaussée est scarifiée ou lorsqu’il y a une chaussée avec du scellement de goudron et cause divers problèmes aux motocyclistes.

 

Comme le spécialiste de la signalisation au MTQ est absent, ce sujet est reporté à la prochaine rencontre.

 

 

Les chaussées

Le MTQ demande des précisions au FCM en ce qui concerne le scellement des fissures. Le FCM explique que l’adhérence est moins bonne lorsque la chaussée est mouillée et que la quantité de scellant dans une courbe est en trop grande quantité ce qui cause de nombreuses chutes chez les motocyclistes.

 

Le MTQ explique qu’il a effectivement constaté une problématique au niveau de l’adhérence et que la norme, lorsqu’on scelle la chaussée, c’est 3000 mètres linéaires par kilomètre. Lorsque la norme n’est pas respectée, la roue du véhicule touche plus souvent le scellant et perd ainsi de l’adhérence sur la route. Il souligne que les endroits où la norme est suivie, il n’y a pas de problématique particulière.

 

Le FCM demande s’il y un manque de surveillance à certains endroits lors de la pose du scellant puisque beaucoup de ces travaux sont effectués par des sous-traitants?  Le MTQ mentionne que c’est possible. Il rappelle que les directions territoriales sont sensibilisées à cet effet et qu’une formation est dispensée aux personnes concernées.

 

Après des échanges sur ce sujet, le MTQ s’engage à poursuivre ses démarches de « sensibilisation » auprès des personnes concernées pour s’assurer que la norme soit appliquée rigoureusement.

 

Le FCM demande aux professionnels du MTQ si la technique de remplissage utilisée est la meilleure ?

 

Le MTQ explique qu’il cherche une autre solution depuis longtemps. Parmi celles utilisées ailleurs dans le monde, seulement deux répondent aux normes du MTQ. C’est donc la méthode et le produit utilisés en ce moment qui répondent le mieux à nos besoins, compte tenu des changements climatiques importants dans la province.

 

Le MTQ demande au FCM si le fait d’être averti avant par une signalisation adéquate aiderait à prévenir certaines problématiques vécues par les motocyclistes. Le FCM à répondu par l’affirmative. Par contre, le MTQ souligne le fait que la signalisation peut aussi avoir un mauvais côté si, à long terme, il y en a trop, puisque les gens ne la remarqueront plus.

 

Par ailleurs, le FCM souligne que malgré que les routes provinciales se soient beaucoup améliorées au cours des dernières années, il y a toujours des sections où la chaussée est très dégradée.  Que peut-on faire ?

 

Le MTQ explique que l’état du réseau routier est audité chaque 2 ans et donc, que le MTQ connaît bien le réseau. Le MTQ doit toutefois prioriser les endroits où il investira les sommes. Il y a plus de 30 000 km de route sous la responsabilité du MTQ. Il y a 6 000 km, parmi les 30 000 km, qui sont pour le réseau du commerce (le plus souvent, ce sont des routes à numéro). Il donne les explications sur la norme et les coûts d’entretien et mentionne que l’on pense souvent, en tout premier lieu, aux motocyclistes puisque ce sont les usagers de la route les plus vulnérables.

 

En ce qui a trait à l’asphaltage des accotements, le FCM souhaite savoir s’il existe une norme.  Il mentionne qu’à certains endroits les accotements sont asphaltés alors qu’à d’autres non. Il explique qu’en moto, ça peut être dangereux, surtout dans les courbes.

 

Le MTQ explique que la seule norme du MTQ concernant l’asphaltage des accotements est pour les entrées et sorties d’autoroute. En ce moment, il y a une vague plus importante d’asphaltage des accotements à cause de la popularité grandissante du vélo et de l’attrait touristique de ce sport. Par contre, lorsque les accotements qui ne sont pas dans la norme sont asphaltés, c’est parce que ça a été écrit dans le devis, et non pas à cause d’une norme du MTQ.

 

Le FCM se questionne également sur le béton ligné, compte tenu du fait qu’à certains endroits il est ligné dans le sens de la circulation et parfois non. La conduite est alors différente. Est-ce une question de bruit pour les riverains ?

 

Le MTQ explique que le rainurage transversal est plus bruyant, donc l’approche qui est privilégiée est le rainurage longitudinal puisque l’adhérence est meilleure et que c’est moins bruyant. Le MTQ mentionne qu’il prend bonne note de cette problématique vécue par les motocyclistes puisqu’en ce moment, il y a beaucoup de discussions à propos du rainurage longitudinal. Il mentionne aussi la possibilité de faire des essais avec des motocyclistes. Concernant le parallélisme du rainurage, le MTQ mentionne que l’on vise un rainurage parallèle à la chaussée.

 

Le FCM demande si le MTQ songe à utiliser davantage béton, par exemple : sur les routes secondaires ?  Le MTQ répond que non, et que ces informations sont disponibles pour le grand public sur le site Internet du MTQ.

 

 

La peinture

Le FCM mentionne que tout automobiliste a déjà glissé sur de la peinture (marquage) et explique qu’en moto la dangerosité est encore plus élevée. De plus, il a remarqué que la problématique est plus grande en milieu urbain, et surtout lorsque la chaussée est mouillée.

 

Le MTQ explique que la ville de Montréal a commencé à faire des essais concernant l’ajout de granulat dans les bandes de passage pour améliorer l’adhérence. Le MTQ  met déjà de la microbille de verre dans le marquage pour améliorer la visibilité de nuit. On a tenté d’y ajouter du sable, mais cela diminue la visibilité de nuit. À Montréal sur le réseau du Ministère, ça fait 5 ans que l’on fait du marquage incrusté de 3 à 5 mm de profondeur en ajoutant diverses microbilles de verre.

 

Concernant le marquage orange sur les chantiers routier, le MTQ explique qu’il s’agit d’un projet pilote et qu’il n’y a pas de norme concernant ce type de marquage.

 

 

Les plaques de métal

Le FCM explique que ce sont les plaques de métal installées temporairement lors de travaux routiers qui causent le plus de problèmes aux motocyclistes.

 

Le MTQ explique qu’en effet, ce type de plaque est glissant. Le MTQ est présentement à regarder pour texturer les plaques de métal sur le dessus. Par contre, bien que ce soit possible à faire, ce n’est pas nécessairement simple. À plus ou moins long terme, toutes les plaques de métal pourraient être texturées selon une norme du MTQ.

 

Le FCM mentionne d’autres problématiques : l’épaisseur de la plaque de métal et la façon de l’installer. Il demande s’il y a une norme. Le MTQ dit qu’il n’y a pas de norme, mais qu’il est certain qu’on ne peut laisser une plaque de métal sur la chaussée avec une épaisseur d’un pouce. Il propose de jeter un coup d’œil sur des possibilités et leur coût, mais mentionne qu’au MTQ on utilise rarement ces plaques, et qu’elles sont plutôt utilisées au niveau municipal. De plus, il y aurait une possibilité d’encastrer la plaque dans l’asphalte.

Le MTQ fait part aux membres du comité technique que c’est donc une problématique municipale qui ne relève pas du MTQ.

 

Le FCM demande au MTQ de faire des recommandations aux municipalités. Le MTQ fait part aux membres du comité technique que ce serait possible dans les tables d’échange avec les municipalités, notamment lors de la Table d’échange avec les 10 plus grandes municipalités du Québec.

 

Le FCM souligne qu’il serait préférable de mettre une signalisation pour les motocyclistes lorsque des plaques de métal sont utilisées afin de prévenir un danger. De plus, le MTQ indique que le FCM aurait plus de succès concernant cette recommandation si le MTQ effectuait la recommandation auprès des municipalités.

 

 

Les bandes rugueuses

LE FCM fait part aux membres qu’il lui semble qu’à certains endroits, les bandes rugueuses sont très profondes et qu’elles sont dangereuses pour les motocyclistes.

 

Le MTQ explique qu’en bordure d’autoroute, les bandes rugueuses sont apparues en 2001 sur l’autoroute 10 et sur l’autoroute 20. La norme relative aux bandes rugueuses mentionne qu’on les installe le long des autoroutes en milieu rural et non pas en milieu urbain. La bande rugueuse, peu importe sa façon d’être faite, l’est pour contrer la somnolence. Les études démontraient, à l’époque, qu’il y avait plus de sorties de route à droite qu’à gauche. C’est pourquoi nous en avons installé seulement à droite au départ. Aussi, comme l’accotement est plus large à droite, ça laisse une marge de manœuvre plus grande au conducteur pour reprendre la route. En 2006, le MTQ en a installé du côté gauche, mais ce n’est toujours pas inscrit dans la norme.

 

Le FCM questionne les professionnels du MTQ concernant la bande rugueuse au centre de deux voies sur l’autoroute 50. Le MTQ explique que cela diminue l’incidence des collisions frontales et que ce type de bandes rugueuses a été implanté en 2008 à titre expérimental.

 

Le MTQ demande aux gens du FCM de préciser la problématique des bandes rugueuses pour les motocyclistes. Le FCM explique que les motocyclistes les trouvent trop profondes en certains endroits et dangereuses et se demande si le MTQ a une norme concernant celle-ci. Le MTQ explique que la norme est de 13 mm et que l’espacement est de 300 mm centre à centre. Cela donne une signature sonore et vibratoire typique.

 

 

Les glissières

Le FCM explique qu’aux États-Unis, des glissières avec câbles d’acier sont installées alors qu’ici elles sont en métal et que ça lui semble déjà plus sécuritaire. La problématique vécue est que lors d’une chute d’un motocycliste,  les personnes passent sous les glissières ou heurte le poteau et que cela cause plus souvent qu’autrement un décès ou des blessures graves. En Europe, de plus en plus, les glissières sont conçues pour les automobiles et les motocyclettes, c’est-à-dire que l’acier est recouvert d’un plastique doublé descendant au sol afin d’éviter que les motocyclistes passent sous les glissières.

 

Le MTQ mentionne qu’il utilise 3 types de glissières selon les normes en vigueur. Il y a la glissière rigide avec câbles, la glissière semi-rigide et la glissière rigide en béton.

 

Le MTQ souligne qu’à la première rencontre de la Table moto, il a été discuté de mettre en place un projet pilote avec une glissière doublée dans une ou des courbes plus accidentogènes.  Le FCM propose de voir avec la SAAQ s’ils n’ont pas des données concernant les accidents des motocyclistes dans les courbes.

 

Le MTQ explique aussi qu’il y a plusieurs étapes à franchir avant d’arriver à la concrétisation d’un projet pilote, et que nous allons faire suivre une note ministérielle aux autorités à ce propos. La décision leur reviendra.

 

Le MTQ tient à préciser que la glissière est toujours justifiée, et que si elle est installée, c’est qu’il y a un avantage en matière de sécurité.

21 mai 2013

 

Le 21 mai 2013, une première rencontre a été tenue entre le Front Commun Motocycliste (FCM) et le Ministère des Transports du Québec (MTQ).

 

Le but était de faire connaitre au MTQ les problématiques vécues par les motocyclistes québécois en rapport avec les infrastructures, les orientations stratégiques et les politiques du Ministère en lien avec la reconnaissance de la vulnérabilité des motocyclistes reconnue en 2010 par la SAAQ et le MTQ.

 

Il était donc important de bien comprendre les problématiques et les enjeux soulevés par le FCM et ses membres au fil du temps et de leur demander d’évaluer certaines pistes de solutions concernant les problématiques identifiés.

 

 

La moto comme moyen de transport

D’entrée de jeu, le FCM a expliqué qu’au Québec, il y a  présentement150 000 motos, et plus de 35 000 « scooters » (60 % de la clientèle « scooter » sont des adolescents) immatriculés annuellement. Les infrastructures et les règles en place ont été conçues et pensées pour la majorité des usagers de la route (automobiles et camions) et ceci engendre certaines problématiques spécifiques aux propriétaires de motocyclettes et de scooters qui représentent à peine 4% des véhicules routiers québécois.

 

Malgré l’augmentation des contributions d’assurance sur l’immatriculation, le nombre d’adeptes de motocyclettes demeure en hausse et de plus en plus on remarque que la circulation interfile dans la région montréalaise est de plus en plus présente.

 

La circulation interfile consiste, pour un motocycliste, à circuler entre les voitures évitant ainsi les embouteillages. Ce phénomène est très présent en Europe depuis des années et en Californie où sa pratique est tout à fait légale depuis cette année et interdit au Québec par le Code de la sécurité routière.

 

Aujourd’hui, environ 10 % des motocyclistes en zone urbaine utilisent leur moto pour se rendre au travail chaque jour. Ce moyen de transport est bénéfique pour l’environnement puisque les motocyclettes utilisent peu de carburant si l’on compare avec les voitures. Certains pays offrent même des crédits d’impôt aux personnes qui font l’achat d’une moto (Angleterre). À noter qu’à Montréal, il y a de plus en plus d’adeptes du « scooter ».

 

Il ressort pour ces usagers la problématique du stationnement car très peu d’espaces sont accessibles et à Montréal, des espaces de stationnement historiquement réservés aux motocyclettes sont dorénavant attribués à d’autres fins (automobilistes, taxis et même bixis).

 

 

Le Bruit

Le FCM estime les retombées économiques de la moto au Québec à plus d’un milliard de dollars par année et que malgré les nombreuses dépenses faites par les Associations touristiques régionales (ATR) afin d’attirer les motocyclistes dans les régions, il n’en reste pas moins que le bruit produit par certaines motos incommode plusieurs citoyens et que dans plusieurs municipalités, il y a eu des demandes afin d’interdire la circulation des motocyclettes sur certaines routes pour éliminer ce bruit.

 

C’est suite à une telle démarche qu’un projet pilote de sensibilisation à la pollution sonore a été mis en place dans la région de Saint-André-d’Argenteuil en 2009 avec la collaboration de la SAAQ, du MTQ, de la SQ et de divers autres partenaires du milieu.

 

Le pictogramme produit par le FCM représentant une moto avec des coquilles a été installé à l’entrée de la municipalité afin de sensibiliser les motocyclistes au bruit. De plus, des dépliants de sensibilisation ont été distribués, et des agents de la Sûreté du Québec étaient présents lors des campagnes de sensibilisation afin de d’informer les motocyclistes à la problématique générée par le bruit.

 

Quelques semaines plus tard, les résidents de la municipalité constataient encore les bienfaits de ce projet.  Des projets identiques ont par la suite été mis en place dans d’autres secteurs où les motocyclistes circulent en grand nombre dont la région de Portneuf et de Frelighburg.

 

Le FCM a présenté au MTQ le pictogramme utilisé lors des campagne de sensibilisation et souligne que les municipalités sont nombreuses à souhaiter voir ce pictogramme devenir homologué puisque plusieurs d’entre elle aimerais pouvoir l’installer aux entrées de leur ville de manière permanente.

 

Par ailleurs, suite à des discussions menées par le monde de la moto depuis de nombreuses années afin d’amender la règlementation des systèmes d’échappement des motocyclistes, un projet pilote concernant l’utilisation d’un sonomètre piloté par la SAAQ est présentement en cours.

 

Le FCM mentionne que ce projet pilote n’est pas perçu de manière positive par les usagers à la suite d’un lancement de projet absolument minimaliste et improvisé de la part de la SAAQ. Le projet pilote d’une durée de trois ans (2013-2016) est administré par 15 corps policiers.

 

Il s’avère qu’après seulement quelques semaines après la mise en place du projet pilote il eut été souhaitable que tous ces services de police procèdent de manière uniforme de manière à offrir aux motocyclistes la possibilité de faire tester leur motocyclette sans frais avant la mise en branle du projet pilote.  Seuls quelques corps de police ont offert ce service.

 

Beaucoup de motocyclistes ne saisissent pas la raison d’être de ce projet-pilote et vont même jusqu’à faire signer une pétition pour le faire cesser.  Enfin, durant toute la durée de ce projet pilote, les policiers des autres corps de police ou qui ne disposent pas d’un sonomètre vont pouvoir utilisé la méthode traditionnelle de la « broche » ce qui fait maugréer les motocyclistes.

 

 

La chaussée, la peinture, les plaques de métal et les bandes rugueuses

Le FCM fait part aux représentant du MTQ qu’à certains endroits, les bandes rugueuses sont très profondes et qu’elles sont dangereuses pour les motocyclistes, particulièrement aux abords de certaines autoroutes.

 

Le FCM a tenu aussi à indiquer que le remplissage de fissures est particulièrement dangereux pour les motocyclistes et que celui-ci cause de nombreuses chutes pendant la saison estivale,  À cet effet, le FCM propose une signalisation adéquate pour les motocyclistes afin de les informer à l’avance, et ce, tout particulièrement lorsque le remplissage vient tout juste d’être effectué et que l’adhérence est à son minimum.

 

Le FCM questionne également le MTQ sur la possibilité de faire du marquage avec une peinture antidérapante afin de minimiser le glissement sur une chaussée détrempée. Le MTQ explique qu’il utilise une peinture homologuée, et qu’il existe des endroits où il y a déjà du marquage incrusté dans la chaussée.

 

 

La signalisation et les glissières de sécurité

 Le FCM explique qu’en Europe,  il est de plus en plus fréquent que les glissières de sécurité soient conçues pour les automobiles et les motocyclettes, c’est-à-dire que l’acier est recouvert d’un plastique doublé afin d’éviter que les motocyclistes passent sous les glissières.

 

Le FCM demande, en vue de la reconnaissance de la vulnérabilité des motocyclistes sur la route, la mise en place d’un projet pilote concernant l’installation d’une glissière doublée dans une des courbes considérée des plus accidentogènes au Québec et d’évaluer son impact quand au nombre de décès et de blessé grave

 

En ce qui concerne la signalisation, le FCM indique également qu’en ce qui concerne l’ensemble des problématiques venant d’être soulevées, qu’il serait pertinent de créer des panneaux spécifiques pour les motocyclistes et de les voir régulièrement tel que c’est le cas dans la très grande majorité des États américains. Les motocyclistes seraient dès lors mieux avisés lors de changements de surface de la chaussée ou d’autres éléments pouvant impacter la conduite d’une moto négativement (cailloux, trous, réparations, remplissage de fissures, etc).

 

 

Les pneus d’hiver

Le FCM souligne au MTQ que les taux d’accidents étaient très bas, voir inexistant pendant la période hivernale lorsque les motocyclistes pouvaient encore circuler l’hiver. De plus, ils expliquent que les adeptes paient des droits d’immatriculation annuels, mais qu’ils ne peuvent se servir de leur moto l’hiver puisque la Loi sur les pneus d’hiver ne leur permet pas. L’industrie du pneu ne fabrique pas de pneus d’hiver pour les motocyclettes, ce qui pose un problème.  Le FCM informe le MTQ qu’en Suède, les pneus d’hiver sont obligatoires, mais que les motocyclettes en sont exemptées et que pourtant il s’agit d’un pays tout à fait hivernal.

 

Le FCM souligne également que cette loi est mal perçue par les adeptes, puisqu’elle est apparue presque en même temps que la hausse sur l’immatriculation. De plus, on mentionne que l’on perçoit cette loi comme une interdiction « cachée » de conduire une moto en hiver.

 

 

Conclusion

Le MTQ revient sur l’ensemble de la rencontre en mentionnant que les échanges sont intéressants et fructueux. À la lumière des propos tenus, une partie de la solution réside probablement dans la signalisation avertissant les usagers de motocyclette à l’avance d’un quelconque changement de l’environnement routier. En étant averti à l’avance, l’effet de surprise de l’usager est moindre ce qui augmente son sentiment de sécurité.

 

Le MTQ explique qu’il est ouvert à l’idée d’un projet pilote ou même à intégrer de nouvelles mesures dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie gouvernementale d’intervention durable de sécurité routière.

Samedi le 17 août, en collaboration avec M4E, le forum officiel de CAPM-Escargot, tous les motocyclistes de la province sont invités à un beach-party à Pointe-Calumet.

 

Beach party moto

 

Pour acheter votre billet en pré-vente : ici

Tous les détails : ici

Le bruit excessif de certaines motos est un problème, tant pour les riverains qui subissent les effets négatifs du bruit, que pour les motocyclistes qui subissent la discrimination, même s’ils n’ont pas de motos bruyantes.

 

Actuellement, les policiers utilisent l’article 130 du « Règlement sur les normes de sécurité des véhicules routiers »

http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=%2F%2FC_24_2%2FC24_2R32.htm

 

Selon l’article 130, il n’y a pas de niveaux sonores spécifiques pour les silencieux.  Par contre, il spécifie qu’un silencieux ne peut être changé ou modifié afin de faire plus de bruit que l’original.

 

Afin d’appliquer l’article 130, les policiers utilisent le test de la broche.  Ce test ne permet pas de valider le niveau sonore du silencieux.  Et dans le cas où un motocycliste a un silencieux de remplacement, la norme généralement appliquée par les policiers est de tous les déclarer illégaux.

 

Le test de la broche fait en sorte que des bruyants passent dans les mailles du filet alors que des motocyclistes conformes sont injustement discriminés.

 

La mise en place du sonomètre apporte deux nouveaux points importants :

 1- Modification de la loi, afin de déterminer quel est le niveau maximum de bruit que peut faire un silencieux.  Ça veut aussi dire que certains silencieux de remplacement deviendrons légaux.

2- La mise en place d’un protocole qui donne une mesure objective du niveau sonore permettant, comme l’alcotest, d’obtenir un résultat réussite/échec clair.

 

Le bruit excessif des motos entraine de la discrimination et des interdictions de circuler qui nous pénalisent.  L’arrivée du sonomètre permet d’avoir une solution au bruit excessif qui ne discriminera plus à tort l’ensemble des motocyclistes.

 

Le projet pilote d’une durée de 3 ans est fait par le MTQ et la SAAQ.  Le CAPM-Escargot n’intervient pas du tout dans le processus.  Nous avons été consultés par la SAAQ et le MTQ, mais là s’arrête notre collaboration.

Parallèlement au projet pilote, le CAPM-Escargot mène une campagne de sensibilisation au bruit excessif des motos depuis plusieurs années.  Le projet est fait conjointement avec les municipalités et les corps policiers.
Lors de ces opérations, des dépliants d’information sont distribués, et aucune contravention n’est émise.
Plus d’infos : http://www.capmescargot.com/faq/#bruit

Prix total en 2013 : 557,53 $

Le 557 $ est réparti dans trois champs de compétences
1)  510,78 $ de contribution d’assurance
2)  42,50 $ de droit d’immatriculation
3)  4,25 $ de frais

Pour être plus précis, la répartition est comme suit :

1)  510,78 $ de contribution d’assurance comprend :
•    468,60 $ versés au Fonds d’assurance automobile conformément aux articles 151 à 151.3 de la loi sur l’assurance automobile du Québec.  Les montants ainsi payés par les propriétaires de motocyclettes sont réservés pour assumer les coûts des indemnités reliés aux accidents impliquant des motocyclistes.

•    42,18 $ en taxe sur la contribution d’assurance versée au Fonds consolidé du Ministère du Revenu conformément à l’article 648 du Code de la sécurité routière.  
2) 42,50 $ en droits d’immatriculation (utilisation du réseau routier) versés au Fonds consolidé pour le Ministère des Finances conformément à l’article 648 du Code de la sécurité routière de droits.

3) 4,25 $ de frais; ce montant est conservé par la SAAQ, pour financer la gestion de l’accès au réseau routier (Fonds consolidé) en vertu de l’article 624 du Code de la sécurité routière.

Pourquoi c’est plus cher que l’an dernier ?
Ce n’était pas supposé de rester pareil ?

Au 1er novembre 2006, La Société d’Assurance Automobile du Québec a, par la résolution AR-2380, modifié le Règlement sur les contributions d’assurance. Ledit règlement prévoit au chapitre III, les modalités d’application de l’indexation annuelle au coût de la vie des contributions d’assurance automobile.  

C’est pourquoi qu’il y a une augmentation annuelle, dont le pourcentage peut différer d’une année à l’autre.  Cette indexation, basée sur l’indice des prix à la consommation pour une année, est la moyenne annuelle calculée à partir des indices mensuels des prix à la consommation au Canada établis par Statistique Canada pour les 12 mois précédant le 1er septembre de l’année qui précède celle pour laquelle cet indice est calculé.
Entre 2012 et 2013, c’est 2.1%.

Le prix des permis de conduire ça marche comment ?

Il est important de comprendre que nous payons des contributions d’assurances et de permis qui finalement coûtent ce que les motocyclistes réclament annuellement.

Pourquoi dois-je payer plus cher mon permis pour avoir la classe moto (6) ?

La clé pour bien comprendre est l’explication suivante : AUTOFINANCEMENT

Les motocyclistes ont un coût annuel d’indemnisation de 108M $ (RAMQ, compensation de salaire, indemnités, etc.).  (68 M $ immatriculation & 34 M $ permis).

Nous, les motocyclistes, payons 102M$ en contributions sur le 108M$.

La différence de 6M $ provient de la vulnérabilité que la SAAQ nous a reconnue en 2011. La valeur monétaire de la vulnérabilité est établie à 60/40  de responsabilité dans les seuls cas où il y a un impact avec un autre véhicule. La responsabilité est automatiquement attribuée à 60% à l’autre véhicule et à 40% à la moto.

Il y a présentement 500 000 personnes au Québec qui possèdent la classe 6 sur leurs permis de conduire, soit environ 140 000 motocyclistes et 360 000 avec la classe 6 sans posséder une moto.

•    Ces 500 000 personnes payent 68 $ chacune pour leur permis, ce qui fait 34M $.

•    Ce 34M $ fait partie du 102M $ total que les motocyclistes doivent payer.
Les 360 000 détenteurs du permis de classe 6 et qui ne sont pas propriétaires d’une moto, renouvellent annuellement leur classe 6 pour différentes raisons : partage d’une moto, location d’une moto, conservation du droit de conduite afin d’éviter de suivre un cours de conduite de moto obligatoire etc. Leur contribution représente donc actuellement un montant de 24.48 M $ (360 000 X 68 $), tandis que les motocyclistes paient 9.52 M $ (140 000 X 68 $) sur les 34M $.

Étant donné que ces détenteurs de la classe 6 ne sont pas propriétaire d’une motocyclette, mais susceptible d’en piloter une, la répartition entre le coût des plaques et du permis ont été mise en place en 2006 afin de mieux partager le risque.  Sans cette répartition et si nous étions seulement 140 000 motocyclistes à payer le 34M $ soit notre coût du permis de conduire moto annuelle ou notre portion d’assurance lors du renouvellement de l’immatriculation serait augmenté de 165 $.

Pourquoi je dois payer plus cher si j’ai des points d’inaptitude à mon dossier ?

Partout dans le monde, les études le démontrent : plus de points d’inaptitude = conducteur plus à risque. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle votre assureur matériel vous pose la question lors de l’achat d’une assurance.

70% des motocyclistes n’ont pas de points d’inaptitude à leur dossier.

Le 30% qui a des points d’inaptitude paye 39 $ maximalement, ce qui rapporte 2.1M $ dans le 102M $ à contribuer. L’ensemble des sommes perçues est retourné directement au Fonds d’assurance des motocyclistes.

EN RÉSUMÉ

L’addition monétaire des permis et des points : 34M $ + 2.1M $ équivaut  36.1M $ en contribution d’assurances sur le 102 M$ que nous avons à payer en mode d’autofinancement.

Si le 36.1M $ devaient être défrayés par les motocyclistes seulement (140 000 personnes), cela voudrait dire que le coût du prix de l’immatriculation serait augmenter de 257 $ par moto (36.1 M$ divisés 140 000).  Donc des immatriculations  à plus de 800$ par année).

Voici enfin la liste des villes qui participeront au projet pilote de mesure du bruit des motos et des cyclomoteurs (Projet pilote sur la mesure du bruit par sonomètre).

 

Liste des corps policiers participant :

1 Sûreté du Québec
2 Saguenay–
Lac-Saint-Jean
Service de sécurité publique de Saguenay
7 agglomérations : Chicoutimi, Jonquière, La Baie, Canton Tremblay, Shipshaw, Laterrière et Lac Kénogami
3 Maurice Service de la sécurité publique de Trois-Rivières
4 Estrie Service de police de la Ville de Sherbrooke
5 Estrie Régie de police de Memphrémagog
17 municipalités de la MRC : Austin, Bolton-Est, Canton de Hatley, Magog, Odgen, Canton de Potton, Saint-Étienne-de-Bolton, Canton de Stanstead, Stukely-Sud, Ayer’s Cliff, Eastman, Hatley, North Hatley, Canton d’Orford, Saint-Benoît-du-Lac, Sainte-Catherine-de-Hatley et Ville de Stanstead.
6 Montréal Service de police de la Ville de Montréal (SPVM)
7 Outaouais Service de police de la Ville de Gatineau
8 Laval Service de police de Laval
9 Lanaudière Service de police de L’Assomption/Saint-Sulpice
10 Lanaudière Service de la sécurité publique de la Ville de Mascouche
11 Lanaudière Service de police de la ville de Terrebonne
12 Laurentides Service de police de Saint-Eustache
13 Laurentides Régie intermunicipale de police Thérèse De-Bainville
5 municipalités : Thérèse-De Blainville, Boisbriand, Lorraine, Rosemère et Sainte-Thérèse
14 Montérégie Service de police de l’agglomération de Longueuil
8 agglomérations : Longueuil, Boucherville, Brossard, Greenfield Park, Saint-Hubert, Vieux-Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert
15 Montérégie Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent
17 municipalités : Belœil, Calixa-Lavallée, Carignan, Chambly, Contrecœur, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Richelieu, Saint-Amable, Saint-Basile-le-Grand, Sainte-Julie, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Saint-Mathieu-de-Belœil, Varennes et Verchères

Référence : site web SAAQ

Communiqué de presse

Rapport du comité moto – Volet sécurité routière – Le ministre Sylvain Gaudreault endosse les recommandations

Québec, le 15 avril 2013. – Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault, est heureux de dévoiler le Rapport du comité moto – Volet sécurité routière. Le rapport de ce comité, créé en 2010 afin d’améliorer la sécurité routière des motocyclistes, présente des recommandations qui portent sur différents thèmes liés à la pratique de la motocyclette.
« Je suis fier que la Société de l’assurance automobile du Québec et les représentants des motocyclistes aient produit un tel rapport et je suis en accord avec l’ensemble des recommandations qu’il contient », a affirmé le ministre Sylvain Gaudreault.
Thèmes priorisés et recommandations

Les membres du comité moto ont priorisé l’étude de cinq grands thèmes, soit la visibilité, la formation, l’accès graduel à la conduite, la promotion et la sensibilisation relatives à la sécurité routière ainsi que l’environnement routier. De ces travaux découlent 10 recommandations :
Visibilité

  1. Permettre aux motocyclistes d’utiliser les phares de route (les « hautes ») durant le jour.
  2. Promouvoir l’utilisation du modulateur de phare et des phares et feux d’appoint.
  3. Rendre obligatoire le port d’une protection visuelle personnelle en moto.
  4. Promouvoir le port de vêtements appropriés lors des cours de conduite.

Formation

  1. Réviser le cours de conduite moto, en mettant notamment l’accent sur certaines manoeuvres plus à risque, comme le contrebraquage, les techniques de freinage et les techniques en courbe.

Accès à la conduite d’une moto

  1. Retirer l’accompagnement obligatoire durant la phase d’apprentissage.
  2. Prévoir une phase d’apprentissage de 12 mois avec certaines restrictions.
  3. Mettre en place un accès graduel pour les motos à risque basé sur l’expérience de conduite.

Promotion et sensibilisation en sécurité routière

  1. Promouvoir la visibilité comme prochain thème de la Campagne moto.
  2. Promouvoir le port de vêtements appropriés pour la pratique de la moto.

Environnement routier

Les travaux relatifs au thème de l’environnement routier se feront directement par les représentants du Front commun motocycliste et ceux du ministère des Transports.
Le ministre a précisé que plusieurs des recommandations sont déjà appliquées, en voie de l’être, ou le seront à court ou moyen terme puisqu’elles ne nécessitent pas de modifications législatives. Les autres mesures pourront être mises en oeuvre d’ici 2016, sous réserve de l’adoption des modifications législatives requises au Code de la sécurité routière.
Le fruit d’une belle collaboration

Le Rapport du comité moto – Volet sécurité routière découle des travaux de ce groupe d’experts composé de représentants de la Société de l’assurance automobile du Québec, du ministère des Transports, du ministère de la Sécurité publique, des corps policiers, des associations de motocyclistes, de l’industrie de la moto et de l’Association québécoise du transport (AQTr). Les membres du comité moto ont travaillé en étroite collaboration.
« Je salue le travail des membres du comité, mais aussi de toutes les personnes qui ont été invitées à participer aux travaux. Je les remercie de leur collaboration soutenue, car c’est tous ensemble que nous pourrons contribuer à l’amélioration du bilan routier des motocyclistes », a souligné la présidente et chef de la direction de la Société de l’assurance automobile du Québec, Mme Nathalie Tremblay.
Pour sa part, M. Éric Lessard, du Front commun motocycliste, remercie les membres du comité pour leur participation. « La mise en oeuvre des recommandations du rapport permettra assurément d’améliorer la sécurité routière des motocyclistes actuels et futurs », a-t-il ajouté.
Nouvelle campagne de sensibilisation sur la visibilité des motocyclistes

Le ministre a également lancé la nouvelle campagne de sensibilisation de la Société de l’assurance automobile du Québec. Celle-ci s’inscrit en droite ligne avec les recommandations du Rapport du comité moto – Volet sécurité routière puisqu’elle porte sur la visibilité des motocyclistes.
La campagne vise à rappeler aux automobilistes de porter une plus grande attention aux motocyclistes et à convaincre les motocyclistes de l’importance de se rendre visibles. La campagne, qui se déroule du 14 avril au 26 mai 2013, comprend un message télévisé en français, diffusé également sur le Web, et une bannière Web interactive.
Amélioration du bilan routier

En 2011, il y a eu 1 837 victimes motocyclistes, dont 39 décès, soit le même nombre de décès qu’en 2010. Le nombre de victimes blessées gravement a diminué de 14 % par rapport à 2010. On constate depuis quelques années une diminution constante du nombre de victimes motocyclistes, et ce, malgré une augmentation du nombre de motocyclettes immatriculées.
Pour plus d’information sur le Rapport du comité moto – Volet sécurité routière et la campagne de sensibilisation 2013, visiter le de la SAAQ.

 

 

Rapport du comité moto – volet sécurité routière

 

Venez nous rencontrer ce weekend lors du salon de la moto de Montréal.

Salon de Montréal : 22 au 24 février 2013

 http://montrealmotorcycleshow.com/

logo FCM

Bulletin d’information

Dossier motocycliste – État de la situation automne-hiver 2012

 

 

À l’attention de tous les motocyclistes québécois,

 

Le présent bulletin d’information vise à vous informer de l’état des dossiers « moto » qui font l’objet de discussions avec la SAAQ et le MTQ.

 

1-      TABLE DE SÉCURITÉ MOTO

 

Depuis l’automne 2010, ce comité, sous la responsabilité de la SAAQ, s’est réuni à douze (12) reprises dont trois (3) en 2012.  Il a permis de regrouper les principaux acteurs impliqués dans ce domaine, notamment des représentants de la SAAQ,  du MTQ, du FCM,  de Promocycle, du MMIC et de l’AQTR.   Le mandat adopté par les membres du comité en octobre 2010 visait à améliorer la sécurité routière des motocyclistes et, ultimement, à identifier des recommandations.

 

Afin de maximiser les résultats, les membres de ce comité ont priorisé les thèmes suivants:

 

–          La visibilité

 

Ce thème inclut autant la notion de visibilité des motocyclettes (dont l’utilisation légale des phares de route (les hautes) le jour et l’utilisation des modulateurs de phares) que celle des motocyclistes, plus précisément visée dans le volet « promotion et sensibilisation ».

 

–          La formation

 

Les discussions ont porté sur une refonte en profondeur du cours actuel, incluant les examens théoriques et pratiques.

 

–         L’accès graduel

 

Sous ce thème, il a été discuté de l’approche actuellement en vigueur dans les autres provinces canadiennes, soit un accès graduel accompagné de « restrictions de conduite ».  L’accès aux « motos à risque » a également fait l’objet de discussions.

 

–          L’environnement routier

 

Cet aspect sera discuté avec le ministère des Transports et non à la « table de sécurité moto ».  Voir le point 6.

 

–         La promotion et la sensibilisation

 

Les discussions concernant ce thème ont permis la réalisation et la distribution au printemps 2012 du dépliant « En moto mieux vaut sauver sa peau ».  Par ailleurs, nous avons sensibilisé la SAAQ quant aux attentes des motocyclistes pour la campagne de publicité printanière.  Ainsi, cette campagne mettra pour la première fois l’accent sur l’attention que l’automobiliste doit porter  aux motocyclistes afin d’éviter les collisions de type « Je l’ai pas vu ! », que nous déplorons à chaque année.

 

En conclusion, bien que les recommandations finales, qui seront dévoilées dans le cadre des salons de la moto 2013, nécessiteront certains travaux avant leur mise en application, notamment des modifications au CSR et aux règlements, l’élaboration de guides, la formation de formateurs, etc.,  nous sommes confiants que celles-ci apporteront des améliorations notables à la sécurité des motocyclistes.

 

 

2- GROUPE DE TRAVAIL : VÉHICULES À CIRCULATION RESTREINTE

 

Ce groupe de travail s’est réuni à deux reprises en 2012 avec l’objectif de proposer  le plus rapidement possible les modifications nécessaires quant aux règles d’admissibilité et administratives reliées à cette classification.

 

Il semble exister présentement un consensus à l’effet d’améliorer les mesures administratives pour accéder à ce type d’immatriculation. Nous avons notamment soulevé des incongruités sur le réseau routier compte tenu que la vitesse autorisée pour ce type de véhicule est limitée à moins de 70km/h.  Étant donné que la signalisation des routes est une responsabilité partagée entre le MTQ et les municipalités, il est problématique pour plusieurs motocyclistes de circuler à moto sans se retrouver en « irrégularité » à cause des limites de vitesse de certaines municipalités.

 

Afin d’éviter de telles situations, nous avons demandé la possibilité d’augmenter à 90km/h la limite de ces motos à circulation restreinte ainsi que des motos antiques sur les routes, à l’exception des autoroutes, et de modifier le règlement en ce sens.   Nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse à cet effet.

 

Par ailleurs,  la SAAQ pourrait revoir la question du nombre d’années nécessaires pour identifier les motos à circulation restreinte.  Quant aux motos « antiques », il serait alors question de règles plus précises qui encadreraient davantage cette catégorie.

 

Nous avons aussi présenté une demande afin d’obtenir des accès plus conviviaux pour les transferts d’immatriculation pour les motos d’un même propriétaire.  Nous sommes toujours en attente de développements, visant plus spécifiquement les systèmes informatiques.

 

3-      GROUPE DE TRAVAIL : LISTE DES MOTOS À RISQUE

 

Sur cette question, nous sommes toujours en discussion avec la SAAQ afin que cette dernière retire la VFR1200 et les BMW 1200 et 1300 S de la liste des motos à risque.  De plus, nous contestons la définition de « moto à risque » ainsi que la fréquence de la mise à jour de cette liste, qui est actuellement annuelle.

De plus, nous avons demandé à la SQ que des discussions soient entreprises avec le FCM autour de toute la notion de moto « à risque » qui à ce jour n’a apporté aucune amélioration au bilan routier motocycliste. Au contraire, depuis l’arrivée de cette mesure, le bilan a cessé de s’améliorer. Pourtant, selon les prétentions de la SAAQ, cette mesure aurait dû avoir un effet immédiat sur le bilan, ce qui n’est pas du tout le cas.  La SAAQ démontre pour le moment une certaine ouverture à discuter du sujet.

 

4-      LA TARIFICATION

 

Dès 2013, il est prévu de travailler conjointement avec la SAAQ sur ce dossier car des audiences publiques se tiendront en 2014 pour la période de tarification 2015-2018.

 

La SAAQ nous a informés récemment que leurs systèmes informatiques ont été modifiés afin que les permis de conduire de la classe 6E (propriétaires de Spyder) soient facturés au même tarif que les permis de la classe 6A.

 

5- LE BRUIT

 

La SAAQ a annoncé l’été dernier la mise en place d’un projet pilote accompagné d’une norme spécifique au Québec, mais toujours basé sur la norme acceptée par Transports Canada, et ce, dans le but d’améliorer la prise de mesure du « bruit » des silencieux des motocyclettes et des cyclomoteurs.

 

Lors de nos discussions avec la SAAQ et le MTQ, les représentants du MMIC et du CMC nous ont signifié que l’enjeu sur le bruit des motos n’est pas spécifique au Canada et au Québec mais bien un problème nord-américain car des états comme la Californie et la Floride se dirigent vers des règles strictes pour régir ce bruit décrié par la population.

 

Enfin, on discute avec la SAAQ afin de rendre accessible ces équipements lors de cafés-rencontre afin que les motocyclistes puissent faire tester leurs motos par le personnel de la SAAQ ou encore par des motocyclistes volontaires qui seraient formés pour appliquer le protocole d’essai.

 

6-      L’ENVIRONNEMENT ROUTIER

 

À la suite d’une rencontre avec le cabinet du premier ministre au printemps dernier, le MTQ s’est dit ouvert à notre participation à la mise à jour du plan de mobilité en 2013-2014.  Le FCM est à préparer des rencontres avec ce ministère concernant sa participation à l’exercice de révision du plan québécois de mobilité afin de prendre position officiellement sur l’utilisation de la moto comme moyen de transports et favoriser son utilisation quotidienne.

 

De plus, le FCM et le MTQ devraient se rencontrer sous peu afin de discuter des éléments concernant l’environnement routier et du fait de tenir compte des motocyclistes pour les divers travaux et mesures que le MTQ met en place sur le réseau routier québécois. Il est important de noter que la SAAQ n’est pas impliquée dans cette partie des travaux.

 

RÉSUMÉ

 

Comme dit précédemment, les résultats des discussions à la table de sécurité moto devraient être dévoilés dans le cadre des salons de la moto 2013.

 

Quant aux autres dossiers discutés avec les autorités, vous serez informés dès qu’il y aura des développements tangibles.

 

Simon Poudrette

Président

CAPM-Escargot

 

Yves-Albert Desjardins

Président FMQ

 

Eric Lessard

Porte-parole-FCM

SUJET: BILAN 2012- sensibilisation-bruit excessif des motos

 

 Bonjour tout le monde,

 

Il serait pertinent de rappeler, en observant le bilan 2012 et  au bénéfice de ceux-celles qui, au risque de leur incrédulité ou leur impatience à voir les choses s`améliorer, seraient porter à  croire que ce dossier fut stagnant.  Un cheminement notoire fut pourtant accompli  au sujet de la lutte contre le bruit excessif  démontrant tout à fait le contraire.

 

Depuis le début du projet de sensibilisation initié par les instances motocyclistes il y déjà 4 ans, près d`une douzaine d`opérations-terrain ont eu lieu dans différentes grandes régions touristiques du Québec.  Il est important de mentionner, au bénéfice de chacun, que le Front Commun Motocycliste (FCM), formé de la Fédération Motocycliste du Québec (FMQ) et de CAPM-Escargot, (l`initiateur du projet), supportent ardemment le projet de sensibilisation contre le bruit excessif depuis sa création et ses premières expressions à St-André d`Argenteuil, village pionnier des opérations de sensibilisation.

 

En 2012,  citoyens, élus et motocyclistes de la Municipalité de Frelighsburg, constatant le résultat de ce qui se faisait ailleurs en la matière,  se sont joints au mouvement avec enthousiasme et détermination.  Nous leur disons merci pour ce geste de solidarité à la cause et les encourageons à poursuivre leurs actions en ce sens. Depuis leur première opération du 22 septembre,  déjà des citoyens d’un village avoisinant manifestent le désir de voir apparaitre des affiches « Merci de votre respect » sur leurs routes, eux aussi !  Le mouvement grandit, lentement mais sûrement.  La sensibilisation, c`est long mais efficace…  et elle est à faire ses preuves par elle-même, qu`on se le dise !  Par elle-même, mais grâce a des partenaires déterminés !

 

Je rappelle également que le 18 juillet 2012 marqua un grand pas alors que la SAAQ, par la voix de M. Gaétan Bergeron, annonçait officiellement, depuis qu’elle est attendue, la venue des sonomètres au Québec.  Un nouveau protocole échelonné sur 3 années fut annoncé afin d`éprouver et observer la norme  émise, sa mécanique d`application et ses résultats.  Il devrait être exercé par des équipes policières de différentes villes dès  2013.  Ce sera à nous, observateurs de toute part, que ce soit du monde motocyclistes, citoyens, élus ainsi que  ceux qui auront à travailler avec le protocole, de transmettre ces observations aux auteurs de la norme dans un but constructif durant ce délai.  J’en profite pour remercier au passage la SAAQ qui, grâce à son personnel, a permis, en août dernier, de participer à une soirée de sensibilisation en offrant des tests volontaires de sonométrie lors d`un café rencontre à St-Agapit.  Cette expérience de sensibilisation très « convaincante » fut grandement appréciée par les motocyclistes présents et les organisateurs de cette sortie.

 

Finalement, une très heureuse nouvelle conclut l`année 2012 : l`Office du Tourisme du Québec, lors de la conception du carnet moto tourisme avec leurs partenaires,  a accepté récemment d`y intégrer le logo de sensibilisation « Merci de votre respect » dans leur prochaine édition 2013-2014, en collaboration avec le Front Commun Motocycliste !  Ils y ont joint un message de présentation du logo, vue la présence de cet affichage présent dans seulement certaines régions du Québec actuellement. Voilà une action de sensibilisation bien ciblée : la clientèle motocycliste voyageuse au Québec.  Nous nous devons de saluer  cette initiative de l`Office et du FCM.

 

Retenons aussi en leçon, que parallèlement aux opérations terrain présentes à différents lieux et moments, très visibles et efficaces, un arsenal d`autres méthodes d`intervention dans  la lutte contre le bruit excessif existent et nous devons nous en prévaloir.

 

Je n’oublierai certes pas qu`il y a seulement 4 ans, lorsque j’évoquais à des citoyens le terme « pollution sonore », je constatais des fronts et des yeux questionnant et interrogateurs.  Aujourd’hui, après une mobilisation soutenue et une diffusion élargie du projet, ce terme est maintenant reconnu et utilisé largement par différents intervenants pour signifier les problématiques du bruit dans notre société.  On parle même aujourd`hui du concept évolué des « paysages sonores » !

 

Il est donc permis de conclure, sans hésitation dans ce contexte, que les prochaines années s`annoncent prometteuses !

 

Sur ces notes positives, je suis heureux de vous souhaiter à tous(tes) de très

Joyeuses Fêtes et une Bonne Année 2013 !

 

Michel Bertrand

Conseiller, Ville de Cap-Santé

Président de la table de concertation sur la pollution sonore des motos

(Projet Cap-Santé, Deschambault-Grondines et Neuville)

Nous serons présent lors des salons de la moto de Québec et de Montréal.

Venez nous rencontrer pour vous abonner ou renouveller votre abonnement ainsi que pour prendre des nouvelles sur les dossiers importants qui nous touchent comme motocyclistes au Québec.

 

 

Salon de Québec : 1er au 3 février 2013

 http://quebecmotorcycleshow.com/

 

Salon de Montréal : 22 au 24 février 2013

 http://montrealmotorcycleshow.com/

 

La journée du Loup XVII

dimanche 20 mai à 12h30

St-Jean-sur-Richelieu

700 rue Boucher J3B 7Z8

Affiches

Affiche JDL XVII 8.5 x 11 (pdf)

Affiche JDL XVII 11 x 17 (pdf)

Affiche JDL XVII (jpg) 

 

 logo-front-commun-petit-143x50

Vous trouverez ci-joint un compte rendu de la participation du Front Commun Motocycliste (FCM) aux audiences publiques tenues par le Conseil d’experts sur les contributions d’assurance automobile quant aux modifications réglementaires envisagées aux contributions d’assurance par la SAAQ.

Le FCM a fait sa présentation auprès du conseil d’experts le 25 octobre à Québec.

La présentation du FCM soulignait les points saillants du mémoire déposé.

Par la suite, lors des questions des membres du conseil d’experts, il y a eu place à beaucoup d’échanges afin de clarifier certains points et mettre en lumière plusieurs interrogations encore existantes provenant du milieu motocycliste.

Tous ces points sont conformes à l’entente intervenue entre la SAAQ et le FCM et rejoignent les objectifs globaux du FCM étant de favoriser une baisse maximale des contributions d’assurance pour le plus grand nombre de motocyclistes québécois.

Points discutés avec le Conseil d’experts et mémoire déposé

Communiqué du FCM sur les audiences du Conseil d’experts de la SAAQ

Mémoire déposé par le FCM au Conseil d’experts de la SAAQ

 

DÉPÔT DU PROJET DE RÈGLEMENT SUR LA TARIFICATION
2012-2013

Amis Motocyclistes,

Il nous fait grand plaisir de vous informer de l’avancement du dossier tarification 2012-2013 pour les motocyclettes.

La SAAQ a déposé hier, sur son site internet (lien ci-dessous), divers documents dont celui intitulé « Sur la bonne voie pour un régime durable et équitable » qui a été élaboré pour proposer les contributions d’assurances pour les années 2012-2013. Ce document ainsi que le projet de règlement sur les contributions d’assurance feront l’objet d’une consultation publique qui sera tenue par le Conseil d’experts sur les contributions d’assurance automobile. Elle se tiendra les 17 et 18 octobre à Montréal et les 24 et 25 octobre à Québec. Le FCM y déposera un mémoire et fera les représentations nécessaires correspondantes à l’entente signée entre la SAAQ et le FCM au mois de février 2011.

www.saaq.gouv.qc.ca/publications/nous/contribution_assurance/bonne_voie.pdf

En résumé, voici les éléments de la proposition pour la tarification qui vise spécifiquement les motocyclistes pour 2012. Pour 2013, il faut se référer aux tableaux appropriés dans ce document de référence.

Vous pourrez constater que le projet inclut des baisses comparativement à la tarification actuelle et que celles-ci ont été bonifiées en rapport avec les baisses prévues lors de l’entente signée en février dernier grâce à un excellent bilan de sécurité moto en 2010.

LES PRIX PROPOSÉS POUR 2012 (TABLEAU 10)
(Incluant taxes, droits et frais)
 

Prix 2011

Prix 2012

Différence

% variation

125 cm3 et moins

244.55 $

225.57 $

19.98 $

8 %

126 cm3 à 400 cm3

377.55 $

322.26 $

– 55.29 $

– 15 %

400 cm3 régulière

633.55 $

507.85 $

– 125.70 $

– 20 %

Moto dite « à risque »

1425.55 $

1016.17 $

– 408.85 $

– 29 %

 

  DÉPÔT DU PROJET DE RÈGLEMENT SUR LA TARIFICATION 2012-2013 – (suite)

Qui : Ce communiqué est émis par :

Le Comité d’Action Politique Motocycliste (CAPM) – www.capm.ca

et

La Fédération Motocycliste du Québec (FMQ) – www.fmq.qc.ca

 

Quoi : Campagne contre la pollution sonore des motos

          http://www.capmesargot.com/faq/#bruit

 

Récemment il y a eu plusieurs articles et discussions à propos de la campagne contre le la pollution sonore des motos à Saint-Jean-Port-Joli. Malheureusement, on y retrouve beaucoup de perceptions erronées et de rumeurs. C’est pourquoi nous désirons clarifier les faits.

Clarifications sur la campagne contre la pollution sonore des motos – (suite)

Suivez-nous sur notre page Facebook pour les nouvelles de dernière minute!

La Journée du Loup XVI:

c’est notre journée, à tous les motocyclistes

et c’est le temps de le montrer

à Huntingdon, le 4 septembre!

Affichez le
affiche_jdl_2011_v4-130x166

Journée Du Loup 2011 à Huntingdon le dimanche le 4 septembre – (suite)


Entente Historique
entre
le Front Commun Motocycliste (FCM ) et la SAAQ 
Communiqué en format PDF

Amis citoyens motocyclistes, nous sommes heureux de pouvoir vous annoncer officiellement que nous en sommes venus à une entente avec la SAAQ dans le dossier motocycliste.

En effet, par entente signée, et pour la première fois de l’histoire motocycliste québécoise, les bases ont enfin été jetées afin de changer le cours des choses, de permettre une vision différente de la moto d’ici et enfin d’être en mesure de dire que nous sommes reconnus et respectés dans la société québécoise comme tous les autres usagers de la route.

L’entente entre le FCM et la SAAQ stipule le dépôt de recommandations devant le conseil d’experts sur la tarification de l’ensemble des usagers de la route qui se tiendra à l’été 2011 et prévoit des changements qui entreront en vigueur dès la saison 2012.

Entente historique entre le FCM et la SAAQ – (suite)

(voir le communiqué en format PDF)

Voici l’état de la situation à la suite de la rencontre de la table de tarification tenue le 14 décembre 2010 aux bureaux de la S.A.A.Q à Québec.

Étaient présents:

Pour le Front Commun Motocycliste :

• Christian Bergeron, Administrateur du CAPM
• Yves-Albert Desjardins, Président de la FMQ
• Éric Lessard, Président du Mouvement Escargot et porte-parole du FCM
• André Légaré, Président, André Légaré et Associés, conseiller politique.

État de la situation : Table de tarification du 14 décembre 2010 – (suite)

En vertu d’une demande d’accès à l’information, le Parti Québécois a pu apprendre qu’en échange de 6000 $ de l’argent des contribuables, la SAAQ a mandaté National pour espionner les activités du Front Motocycliste au Salon de la Moto du Québec de 2010.

On apprend aussi que la SAAQ a retenu les services de la firme National qui, en échange de contrats de 58 000 $, a notamment permis de préparer les dirigeants à venir répondre aux questions des députés en commission parlementaire. « La responsabilité première des dirigeants de la SAAQ lorsqu’ils sont convoqués par l’Assemblée nationale, c’est de répondre en toute franchise et en toute transparence aux questions des députés. Gaspiller des milliers de dollars pour préparer des réponses mâchées à l’avance est un signe de mépris de la part de la SAAQ envers les élus », a dénoncé M. Girard, le député de Gouin et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports.

Lire le contenu du rapport des « espions »

Reportages et réaction du Front Commun Motocycliste :

La revue L’actualité médicale a fait un numéro sur le bruit et ses effets sur la santé. Dans cette série d’articles, ils parlent des efforts de sensibilisation de la campagne contre la pollution sonore des motos qui a été mise sur pied par le CAPM.

Pour lire l’article : Bruit & santé – L’actualité médicale

Voici un communiqué du Front Commun Motocycliste, vous donnant les dernières informations, sur nos rencontres aux tables de travail pour la tarification et la sécurité : Comme prévu, les éléments se mettent en place

 

Cliquez sur l'image pour voir l'article« Devrait-on ne pas plaquer nos motos pour un an afin de faire pression sur la SAAQ? »

Cette question revient régulièrement depuis des années. Voici un article de La Griffe du Loup (GDL), parue en mai 2010, qui donne le point de vue du CAPM sur cette question.

L’an dernier, le CAPM mettait sur pied une campagne contre la pollution sonore des motos avec la ville de Saint-André-d’Argenteuil. 

Suite au succès obtenu, le CAPM est heureux d’annoncer, qu’en plus de la ville de Saint-André-d’Argenteuil qui répète l’expérience, les municipalités de Cap-Santé, Neuville et Deschambault-Grondines ont lancé une campagne contre la pollution sonore des motos sur la route 138.

Campagne contre la pollution sonore des motos – 2010 – (suite)

La Journée FMQ, qui fait partie des activités du Front Commun Motocycliste, sera un rassemblement à caractère familial et social qui se déroulera sous le signe de la bonne humeur.

L’évènement sera tenu à

Drummondville – Samedi, 3 juillet 2010
Édifice Roger Lauzon
570, rue St-Amant, Drummondville J2C 6E3
 
Autoroute 20 sortie 177, direction centre-ville.
Prendre la rue Bousquet en face du McDonald et ensuite à gauche sur la rue St-Amant.
Vous ne pouvez pas manquer la place.

Nous vous attendons à compter de 10h30 sur le terrain.

Pour avoir tous les détails à jour, allez à http://www.fmq.qc.ca/pdf/journee_fmq_2010.pdf

logo-front-commun

La manifestation du 12 juin est annulée.

À la suite d’une rencontre historique et constructive entre la ministre des Transports, la présidente de la SAAQ et le Front Commun Motocycliste, il a été convenu par les autorités qu’il était maintenant temps de regarder le dossier moto sous un autre angle. Le gouvernement et la SAAQ acceptent et annoncent :

  • La mise en place, comme revendiquée, d’une table de négociation spécifique au dossier moto sur la tarification, et ce, dès cet été.
  • Que des solutions alternatives soient envisagées et évaluées en ce qui concerne la catégorisation lors de cette même table.
  • La mise en place d’une table de sécurité routière spécifique à la moto.

Nous sommes satisfaits de l’avancée et pour la première fois de l’histoire, le ministère des Transports ainsi que la SAAQ, annoncent publiquement leurs engagements envers motocyclistes.

Voir le communiqué de la SAAQ

version PDF de cette page

logo-front-commun

Pour 2010 une nouvelle formule

TRAJETS DE LA JOURNÉE DU LOUP XV

Plutôt que de se réunir sur un terrain, nous allons manifester dans les rues de Montréal. Nous allons partir de trois points de rassemblement et converger vers le bureau du premier ministre.

Nous circulerons à la vitesse minimale permise par la loi sur l’ensemble des artères majeures et ponts reliant l’île de Montréal à ses deux rives.

Note : Nous laisserons en tout temps une voie libre à la circulation afin de permettre le passage des véhicules d’urgence et nous tenons à rappeler que nous utilisons des moyens légaux de contestation.

Voici les points de rassemblement et les trajets

Points de départs et trajets -Journée du Loup XV, le 23 mai 2010 – (suite)

NOTE: Les montants comprennent l’assurance corporelle et l’assurance matérielle

Julie Boulet a affirmé plusieurs fois dans les médias que l’assurance moto au Québec était beaucoup moins chère qu’ailleurs au Canada. Elle renchérit d’ailleurs ses dires en affirmant qu’il en coûte 13 380 $ pour assurer une moto dite « à risque » en Ontario. En fait, suite à une vérification, il en coûte réellement 2 945 $, soit 354 % de moins que ce qu’affirme la ministre.

Le Front Commun Motocycliste a fait une vérification dans plusieurs provinces du Québec, il s’avère que contrairement aux affirmations de la ministre Julie Boulet, c’est au Québec qu’il en coûte le plus cher. Désinformation ou ignorance des faits de la part de la ministre?

Pour les détails de l’étude, lire « L’assurance moto au Québec est plus cher qu’ailleurs au Canada (en format PDF) ».

Pour lire les fichiers PDF, cliquez ici pour télécharger Adobe Reader

Qui :      Ce fil de presse est émis par le Front Commun Motocycliste

Quoi :   MANIFESTATIONS LES 15 et 23 MAI 2010 (Journée du Loup XV)

Détail :

Le Front Commun Motocycliste composé du Comité d’Action Politique Motocycliste (CAPM), la Fédération motocycliste du Québec (FMQ), ainsi que du Mouvement Escargot, tiendra deux manifestations majeures en circulant à la vitesse minimale permise par la loi les 15 et 23 mai 2010. Simultanément le 23 mai, trois manifestations régionales du même type se tiendront au Saguenay Lac St-Jean, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

Nous attendons plus de 30 000 motocyclistes lors de la tenue de ces deux événements qui se dérouleront sur l’ensemble du réseau routier du grand Montréal.

Les détails concernant les trajets, les points de départs et la tenue d’une conférence de presse en bonne et due forme seront rendus publics le 13 mai 2010.

Nous rappelons aux médias d’information que :

INVITATION AUX MÉDIAS – MANIFESTATIONS LES 15 et 23 MAI 2010 (Journée du Loup XV) – (suite)

En fin de semaine, un motocycliste qui roulait sur une moto sport a été contrôlé deux fois en 5 minutes! Il n’y avait aucune raison particulière et ça lui est arrivé avant.

Hasard ou harcèlement policier envers les motocyclistes qui roulent sur des motos sport? 

Nous voulons compiler l’information à ce sujet.

La procédure va ainsi : Un patrouilleur vérifie votre plaque, que ce soit en roulant ou lorsque vous êtes stationnés. Il est aussi possible qu’un véhicule de police se place volontairement derrière vous et vous suive de près pendant plusieurs minutes.

S’il vous est arrivé d’être ainsi contrôlé sans motifs spécifiques, S.V.P. nous en informer à info@capm.ca et, si possible, nous dire où.

Si pendant cet été ça vous arrive, sans raison particulière, n’argumentez pas et restez respectueux. Mais notez l’endroit, l’heure, le No du véhicule & la ville ou la MRC, puis envoyez-nous l’info à info@capm.ca.

À l’attention du directeur de l’information:
Montréal le 6 avril 2010

Qui:      Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi:    Le Front commun motocycliste en 2010

Détail:  Le mépris envers les motocyclistes, tant par la SAAQ que par
              le gouvernement Charest, dépasse les bornes.

Les motocyclistes sont plus unis et déterminés que jamais – (suite)

NOTE: Pour les derniers détails sur lest manifs, aller à La Journée du Loup 2010 se tiendra le dimanche 23 mai

Marquez-le en rouge: le 15 et le 23 mai 2010 les motocyclistes vont s’unir et se tenir.

Il est maintenant temps de régler le problème de la catégorisation et du mépris gouvernemental envers les motocyclistes québécois.

Le Front Commun Motocycliste (CAPM, FMQ et Mouvement Escargot) invite tous les motocyclistes Québécois à venir manifester leur insatisfaction et EXIGER un changement face à l’inaction et au mépris du gouvernement actuel concernant le dossier motocycliste en manifestant de manière légale sur des artères majeures du grand Montréal aux dates suivantes:

    – Le 15 mai 2010, contestation au nom du Front Commun Motocycliste
    – Le 23 mai 2010, manifestation de la Journée du Loup XV

JOURNÉE DU LOUP & ESCARGOT – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

Montréal, 2 avril 2010

Qui :    Ce fil de presse est émis par le Comité d’Action Politique
             Motocycliste et le Mouvement Escargot.

Quoi :   S.V.P. sensibilisez les automobilistes en ce en long congé de Pâques

Détail : Avec la belle température en cette fin de semaine de Pâques, les
              motocyclistes vont sortir en grand nombre

Appel aux médias pour sauver des vies en ce long congé de Pâques – (suite)

Ce dossier, qui est en négociation depuis vingt ans, vient de franchir une nouvelle étape.

Voir les article de la FEMA à ce sujet :

New victory for Safer Guardrails, Showdown in June

Members of the European Parliament support FEMA’s guardrails campaign

NOTE: Pour les derniers détails sur lest manifs, aller à La Journée du Loup 2010 se tiendra le dimanche 23 mai

Malgré toutes nos démarches, malgré toutes les manifestations du mouvement Escargot et du Front commun motocycliste, rien n’y fait. Le gouvernement Charest, qui dans les faits contrôle la SAAQ, s’obstine à jouer à la désinformation avec l’objectif de faire le plus d’argent possible lors des accidents au lieu de les prévenir.

Il faut se rappeler que la loi prévoit des augmentations en 2011 et 2012. À voir Charest se lancer dans des augmentations dans tous les sens, sans rien faire pour améliorer la gestion, on doit s’attendre à d’autres augmentations pour nos motos, nos autos, notre électricité, nos soins de santé, l’éducation de nos enfants, etc.

Face à cette situation, le CAPM a décidé de changer la formule de la Journée du Loup et de s’unir avec Mouvement Escargot pour donner un coup de départ « qui frappe ». Les détails sont volontairement gardés confidentiels afin d’éviter que Jean Charest fasse pression pour nous empêche d’agir.

Les manifestations des motocyclistes en 2010 vont jouer un rôle crucial afin de déjouer les plans de Charest. Nous vous demandons de participer massivement à ce coup de canon que sera la Journée Du Loup, le 23 mai.

À suivre…

Cliquez sur l'image pour voir l'articleCet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en février 2010, explique que le gouvernement Charest s’apprête à mettre fin aux régimes universels, que les Québécois se sont donnés et dument payés. En conclusion, il demande à la population de nous supporter dans nos actions, car nous sommes la première ligne de riposte.

Cliquez sur l'image pour voir l'articleCet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en novembre 2009, soulève la question suivante : Est-ce que les manipulations et actions douteuses de nos élus pourraient entrainer un Québec sans respect et corrompu, où la démocratie serait mise de coté?

Cliquez sur l'image pour voir l'articleCet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en novembre 2009, est un rappel des principaux arguments du Front commun motocycliste afin de répondre à la désinformation du gouvernement Charest.

Après cinq années à titre de porte-parole, où il a fait un travail exceptionnel, Normand Noiseux a passé le flambeau. Le nouveau porte-parole en fonction est Christian Bergeron.

L’implication de Christian, au cours des dernières années, lui a permis de bien maîtriser les dossiers du CAPM. Son dynamisme et sa capacité de s’adapter, à un environnement en constante évolution, lui permettront de relever avec succès ce nouveau défi.

Le CA du CAPM

Cliquez sur l'image pour voir l'articleCet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en novembre 2009, réfère à la première conférence de presse Front commun motocycliste. Il y avait à cette table plus d’expertise motocycliste que vous pouvez en trouverez nulle part ailleurs au Québec.  

Cliquez sur l'image pour voir l'articleCet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en novembre 2009, fait le bilan de la campagne contre la pollution sonore des motos.

Ce projet est une initiative du CAPM et fut mis sur pied par les partenaires suivants : la Municipalité de Saint-André-d’Argenteuil, le Comité d’Action Politique Motocycliste (CAPM),  la Fédération Motocycliste du Québec (FMQ),  la Sûreté du Québec (SQ), le ministère des Transports du Québec (MTQ),  la Société de l’Assurance Automobile du Québec (SAAQ) et de Speed Trix (fabricant de motocyclettes personnalisées).

Pour plus d’information sur la campagne, voir En quoi la campagne contre la pollution sonore des motos est-elle novatrice?

La mise en application des cours de conduite obligatoires sera reculée1 pour les raisons suivantes :

  • Le ministère des Transports en a décidé ainsi à la demande des écoles de conduite, du CAA-Québec et de l’Association québécoise du transport et des routes (AQTR), responsable de l’accréditation des écoles, a précisé Julie Boulet. 
  • Ces acteurs de l’industrie craignaient de manquer de temps pour s’adapter aux nouvelles exigences et former les moniteurs.

Notez que la ministre ne tient aucun compte des recommandations de la coalition moto. Par contre, la CAA qui est un grand organisme de consommateurs au Canada2, donc pas des experts en sécurité et encore moins pour la moto, a de l’influence sur notre sécurité. Comment expliquer qu’un organisme, qui représente de l’argent, à plus d’écoute que des organismes qui représentent la sécurité?

Avez-vous une réponse?

1 Source : Cours de conduite obligatoires: un délai de 3 mois accordé
2 Source : Au sujet de la CAA

Quand on parle d’améliorer le bilan routier, les motocyclistes français doivent faire face au même manque de jugement de la part de leurs élus. Trop complexe à comprendre pour un politicien, on se dirige de facto vers l’augmentation des revenus plutôt que la prévention et l’éducation. Bref, comme au Québec, le mot d’ordre est « rentabiliser les accidents plutôt que les éviter ».

On ne s’étonne pas de l’intérêt qu’à John Harbour à s’inspirer du modèle français… enfin juste pour ce qui l’arrange.

Pour voir l’article de la FFMC à ce sujet, aller à La Sécurité routière à coups de bâton

À l’attention du directeur de l’information:

Montréal, 25 septembre 2009

Front Commun Motocycliste opération No 17, samedi le 26 sept 2009 en direction du Congrès du Parti Libéral

À la suite de la manifestation majeure organisée par le Front commun Motocycliste composé de la Fédération Motocycliste du Québec (FMQ), La Fondation Promocycle, Le Comité d’Action Politique Motocycliste (CAPM) ainsi que du mouvement citoyen Opération Escargot qui a eu lieu à Québec les 19 et 20 septembre 2009 sur les terrains de l’Assemblée nationale, le Front Commun Motocycliste tiendra une manifestation en circulant à la vitesse minimale permise par la loi sur l’autoroute 20 en direction du congrès général du Parti libéral du Québec à Drummondville.

Les motocyclistes partition de Montréal, Berthierville et Trois Rivières. Tous les détails sont disponibles sur www.operationescargot.info.

Nous rappelons aux médias que :

    – Les motocyclistes ne demandent pas de baisse à la tarification en
      vigueur. Ils demandent un moratoire sur les hausses de 2010 afin de
      discuter du dossier motocycliste.

    – Les motocyclistes demandent la cessation immédiate du principe de
      catégorisation. C’est un conducteur qui est à risque, pas son véhicule.
      Toutes les études scientifiques mondiales concernant la motocyclette le
      démontrent.

Manifestation au congrès Libéral et rappel de la situation – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

Fil de presse: Omissions de faits par John Harbour : Désinformation volontaire ou ignorance des informations émises par son organisme?

Qui :     Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi :   Ce que John Harbour ne vous dit pas

John Harbour : Désinformation volontaire ou ignorance? – (suite)

Venez montrer votre détermination à Jean Charest

Arpès le grand succès de la manif à l’Assemblée nationale, et afin de garder la pression à son plus haut niveau, nous allons nous réinviter au congrès général du Parti libéral, en mode Escargot, ce samedi 26 septembre. 

C’est suite à notre présence soutenue à ce congrès, au mois de mai, que nous avions obtenu une rencontre avec la ministre des Transports, Julie Boulet.  Celle-ci s’étant montrée incapable de gérer le dossier, nous nous adressons maintenant au grand patron, Jean Charest.

Départ – Montréal – 12h15 CARTE et  TRAJET

Des départs de Québec, Trois-Rivières et possiblement d’autres villes seront annoncés sous peu.  Consultez fréquemment le site Escargot pour les deniers détails.

L’arrivée est prévue sur les lieux pour 14h00 CARTE. Discours et animation, et bien sûr afin de grandement perturber les travaux du congrès, des « coups de tonnerre » sont prévus.

Tous les médias seront présents afin de couvrir l’événement Libéral, nous nous assurerons donc d’une couverture motocycliste continue pour une troisième semaine.

Nous vous attendons en grand nombre afin de faire de cet événement, la 17em manifestation motocycliste de l’été 2009, un autre succès.  Pas à pas vers un moratoire.

NOUS NE LÂCHERONS PAS.

Pour être informé des derniers détails, allez sur www.operationescargot.info

logopetitcapm-centre fmq-logo-petit-format-fmq-bmp promocycle Opération Escargot

Plusieurs articles sur les manifestations motocyclistes de cet été ont été publiés sur motomag.com (France). Un de leurs journalistes était sur place pour la manifestation à l’Assemblée nationale les 19 et 20 sept.

Voir http://www.motomag.com/Quebec-la-colere-soude-les-motards-6982.html 

À l’attention du directeur de l’information:

La destruction des régimes universels au Québec

Qui:      Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi:    La destruction des régimes universels au Québec, pierre angulaire de
              la distribution équitable de la richesse dans la société québécoise.

FIL DE PRESSE: La destruction des régimes universels au Québec – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

Manifestation des motocyclistes à l’Assemblée nationale les 19 et 20

Qui:      Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi:    Le Front commun motcycliste invite les motocyclistes du Québec à
              venir manifester.

Détail: C’est cette fin de semaine, les 19 et 20 septembre,que le
              Front commun Motocycliste invite les motocyclistes des
              quatre coins du Québec à converger vers la capitale, où ils
              s’installeront sur le parvis de l’Assemblée nationale. Le
              tout débutera à 14h30 samedi pour se poursuivre jusqu’au
              dimanche à midi.

              Des départs auront lieu des villes suivantes : Québec, 
              Montréal, Berthierville, Trois-Rivières, Drummondville, 
              Gatineau, Sherbrooke, Jonquière et Rimouski. Le plus gros
              rassemblement se mettra en branle de Montréal à 11h00 après
              que les motocyclistes se soient rassemblés à compter de 9h30.
              Les coordonnées des départs sont disponibles à l’adresse
              suivante : http://www.operationescargot.info 

fil de presse: Manifestation des motocyclistes à l’Assemblée nationale les 19 et 20 – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

C’est quoi le problème des foutus motocyclistes

Qui:      Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi:    Pourquoi la grogne chez les motocyclistes?

Fil de presse: C’est quoi le problème des foutus motocyclistes – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

Bilan routier 2008 de la SAAQ : les motocyclistes sont plus prudents que les automobilistes.

Qui:     Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi:    Depuis plusieurs années les motocyclistes ne cessent de montrer une
              amélioration de leurs comportements.

Fil de presse: Les motocyclistes sont plus prudents que les automobilistes – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

Le gouvernement Charest persiste à appliquer une mesure qui compromet la sécurité des motocyclistes

Qui:    Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi:   Comment la catégorisation augmente-t-elle les accidents?

Fil de Presse : Le gouvernement Charest compromet la sécurité des motocyclistes – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

Automobilistes québécois, bientôt ça sera votre tour de payer

MONTRÉAL, le 15 sept.

Qui:       Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi:     L’équité pour tous les usagers de la route, pas tout à fait
 
Détail:  “Les contribuables qui conduisent un véhicule régulier n’ont pas à
               payer les coûts associés à une catégorie plus à risque. C’est donc
               une question d’équité envers l’ensemble des utilisateurs.” C’est
               ainsi que Julie Boulet, ministre des Transports, justifie la
               catégorisation et les surprimes imposées par la SAAQ aux
               motocyclistes.

Fil de presse : Automobilistes québécois, bientôt ça sera votre tour de payer – (suite)

À l’attention du directeur de l’information:

Désinformation par le gouvernement Charest

MONTRÉAL, le 14 sept.

    Qui:    Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste
   
    Quoi:   Le gouvernement Charest et la SAAQ font de la désinformation en
                 toute connaissance de cause    

Fil de presse: Désinformation par le gouvernement Charest – (suite)

En 2008, l’OCDE, lors d’un atelier de mise à jour en sécurité motocycliste et auquel ont participé 100 experts de 21 pays, a jugé bon de souligner la catégorisation des motos sport comme un des pires exemples au monde.

À noter qu’aucun représentant de la SAAQ ou du MTQ ne s’est déplacé pour aller à cette importante rencontre mondiale sur la sécurité et la prévention des accidents.

ocde-pire_exemple_quebec

 Source, ANNEXES TO THE FINAL REPORT, p 46 et 47

Pour consulter les résultats de cette rencontre internationale, voir :

À l’attention du directeur de l’information:

Le Front commun Motocycliste va intensifier ses moyens de pression

Qui :       Ce fil de presse est émis par le Front commun motocycliste

Quoi :     Le Front commun Motocycliste va intensifier ses moyens de pression
               sur le gouvernement Charest.

Le Front commun Motocycliste va intensifier ses moyens de pression – (suite)

Le gouvernement Charest nous dit qu’il est impossible de faire un moratoire, sur les hausses des immatriculations et la classification des motocyclettes, afin de permettre de faire le bilan des dernières années et de voir si celà a une quelqconque valeur en terme d’amélioration du bilan routier.

Par contre, pour ce qui est de mettre en place des  vraies mesures pour améliorer la sécurité, là il est possible de reporter pour mieux étudier (voir Report probable des cours de conduite obligatoires

Quelle est la différence :

  • Les hausses et la catégorisation n’apportent rien en sécurité, mais ça donne beaucoup d’argent à dépenser … qui vient de nos poches
  • La sécurité, ça coûte de l’argent, alors rien ne presse !

Ceci confirme bien que l’objectif du gouvernement Charest n’est pas de diminuer les accidents, il veut juste les rentabiliser!

La Ville de Montréal a récemment publié le Bilan 2008-2009 du Plan de transport de Montréal 1.

On constate qu’il n’y a aucune mention de la motocyclette comme moyen efficace, et peut coûteux, de réduire significativement la circulation et la pollution en milieu urbain. Difficile pour eux de dire qu’ils ne sont pas au courant des avantages, le CAPM ayant déposé un mémoire à cet effet en aout 2007 (voir La motocyclette à Montréal).

Alors que l’ensemble des métropoles du monde, dont Toronto, adoptent la motocyclette comme moyen de transport avantageux, Montréal fait tout le contraire. Il fut un temps où l’on disait fièrement « Montréal ville internationale ». Aujourd’hui on pourrait penser à des qualificatifs moins flatteurs.

Lire aussi Ontario : Voies réservées aux véhicules à multioccupants

1. Pour plus d’information sur le plan de transport de la Ville de Montréal, voir Plan de transport

Le standard européen actuel pour les barrières de sécurité (garde-fous), ne tient pas compte de la sécurité des motocyclistes.

Afin d’assister le Comité Européen de Normalisation (CEN)1 pour la mise en place d’une norme européenne, la Federation of European Motorcyclists’ Associations (FEMA), fait un appel à témoignages visant à rassembler le plus d’informations possible sur les cas dans lesquels des motocyclistes ont percuté des barrières de sécurité.

Les contributions extérieures à l’Union européenne sont les bienvenues.

1. Wikipédia – Comité européen de normalisation (CEN)

Cet article, de la Federation of European Motorcyclists’ Associations (FEMA) fait valoir, pour la moto, les avantages suivants :

  • La congestion
  • Consommation d’énergie et pollution
  • Les infrastructures
  • Les apports sociaux et économiques

 Pour lire l’article (il est en anglais), voir Urban Mobility

Note : Les articles référés sur ce site ont pour but de vous permettre d’avoir différentes sources d’information. Ils ne représentent pas forcément les positions du CAPM.

Voici une mise à jour d’organismes touristiques, reconnaissant l’importance économique du moto-tourisme pour le Québec.

Si vous avez d’autres sites à suggérer, S.V.P. nous en informer à info@capm.ca.  NOTE:  Il doit s’agir d’organismes touristiques officiels.

Faites valoir votre importance économique en tant que motocyclistes en organisant des balades au Québec. Ainsi, vous contribuez à la création d’emplois au Québec.

Dans le but de convaincre le gouvernement du Québec et la SAAQ d’éliminer le principe de la catégorisation qui a été décriée lors d’une réunion de l’OCDE comme un des cinq régimes les plus néfastes pour la sécurité des motocyclistes, de manière unanime, les deux organisations majeures représentants les motocyclistes québécois,  le Comité d’action politique motocycliste (CAPM) et la Fédération motocycliste du Québec (FMQ), avec la Fondation Promocycle, un organisme de recherche en sécurité motocycliste, ont convenu de faire un front commun avec Opération Escargot dans la poursuite des manifestations qui seront organisées partout en province dès le début août, et ce, jusqu’à l’obtention d’un moratoire sur les hausses prévues le 1er janvier 2010 ainsi que l’élimination complète du principe de catégorisation appliqué à la moto par la SAAQ.

Ce faisant les quatre organisations sollicitent tous leurs membres et supporteurs à appuyer toutes les manifestations qui seront organisées au cours des prochains mois et à aider leurs organisateurs en s’impliquant comme bénévole. 

Ce front commun des quatre organisations, qui est une nouvelle étape mais non la dernière, prévoit également organiser une Méga-manifestation qui aura lieu à Québec les 19 et 20 septembre 2009. La manifestation aura lieu sur les terrains de l’Assemblée nationale alors que nous demanderons aux motocyclistes de toutes les régions du Québec de venir camper et faire valoir leurs revendications.

Ce front commun entre les organisations a pour but de démontrer de façon claire et unanime au gouvernement du Québec et à la SAAQ, la volonté des motocyclistes québécois de se faire entendre et d’obtenir les modifications qui s’imposent au régime malavisé et irresponsable qui prévaut actuellement.

logopetitcapm-centre fmq-logo-petit-format-fmq-bmp promocycle Opération Escargot

Cliquez sur l'image pour voir l'articleCet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en juillet 2009, met en perspective les valeurs sociales, économiques et écologiques du motocyclisme. Valeurs que nos élus ne semblent pas connaitre. Face à ce constat, on y retrouve aussi la direction que prendront les prochaines actions du CAPM.

Vous retrouvez ici les documents présentés par le Maire lors du point de presse, tenu à la municipalité de Saint-André-d’Argenteuil le 21 juillet 2009, pour lancer la campagne de sensibilisation à la pollution sonore.

logo-st-andre-petit

 

Convocation Point de Presse

 

Les élus de la municipalité de Saint-André-d’Argenteuil, en partenariat avec les instances du Comité d’Action Politique Motocycliste (CAPM), de la Fédération Motocycliste du Québec (FMQ), de la Sûreté du Québec, du ministère des Transports du Québec, de la Société de l’assurance automobile du Québec et de l’entreprise Speed Trix de Saint-André-d’Argenteuil, sont heureux de vous inviter à un point de presse, afin de souligner le lancement d’une campagne de sensibilisation à la pollution sonore.

 

Un projet novateur, un rendez-vous à ne pas manquer:

 

Lancement d’une campagne de sensibilisation à la pollution sonore – (suite)

le_bulletin_du_capm-75Cet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en juillet 2009, explique pourquoi le CAPM appuie Opération Escargot 

Est-ce de la saine gestion gouvernementale que de laisser la SAAQ fixer les contributions d’assurance pour augmenter ses revenus, tout en ignorant les difficultés financières qu’elle cause par ricochet au gouvernement et à l’économie en général… particulièrement en période de crise économique?

Le moto-tourisme représente une partie significative des revenus pour de nombreuses municipalités, allant jusqu’à 50 % pour certaines d’entre elles.

L’équilibre budgétaire de la SAAQ! Oui, mais à quel prix ? – (suite)

le_bulletin_du_capm-75Cet article de La Griffe du Loup (GDL), parue en avril 2009, traite de la problématique des motocyclettes bruyantes et offre une piste de solution durable.

Ce tirage fut organisé au bénéfice de la Fondation Interbox qui a été lancée en 2007 pour venir en aide aux jeunes en difficulté. 

Le tirage a eu lieu le 19 juin.

Félicitations aux gagnants :

  • Christian Beaudin de Havelock
  • Jacques Laviolette de Gatineau

Billets gagnants des deux motos HARLEY-DAVIDSON 2009

 

Revendications du CAPM et de la FMQ

Voici le pamphlet, fait en collaboration par le CAPM et la FMQ, qui explique les principales revendications communes à ces deux organisations.

Revendications du CAPM et de la FMQ – 2009

LA JOURNÉE DU LOUP XIV, LE 17 MAI 2009

AU STUDIO MELROSE, AÉROPORT DE ST-HUBERT

4801 RUE LECKIE, ST-HUBERT, QC J3Z 1H6

Participez à « la journée des droits de tous les motocyclistes du Québec »

Trajet et carte Google pour la Journée du Loup 2009
        Carte Google
       
Trajet JDL 2009
        Trajet – Portion centre-ville

LA JOURNÉE DU LOUP XIV, LE 17 MAI 2009 – (suite)

TIRAGE DE DEUX MOTOS HARLEY-DAVIDSON  2009

 POUR LA FONDATION INTERBOX

Pour donner un autre exemple à la population de l’implication des motocyclistes dans de très nombreuses causes sociales, le CAPM organise encore cette année un tirage. Cette fois-ci il y aura deux prix, soit deux motocyclettes Harley-Davidson 2009.

TIRAGE DE DEUX MOTOS HARLEY-DAVIDSON 2009 – (suite)

le_bulletin_du_capm-75Mémoire présenté dans le cadre du ‘Plan de transport 2007’ de la ville de Montréal

Pour comprendre Hurt et Maids, voici le contenu d’une présentation des études d’accidentologies Hurt et MAIDS faite à la SAAQ le 15 mars 2007 :

Pour consulter le rapport MAIDS (Motorcycle Accidents In Depth Study) :
http://www.maids-study.eu/

Pour consulter le rapport HURT :
http://isddc.dot.gov/OLPFiles/NHTSA/013695.pdf

le_bulletin_du_capm-75Présenté lors des audiences publiques

le_bulletin_du_capm-75Présenté au Conseil d’experts sur les contributions d’assurance automobile dans le cadre de la Consultation publique sur les contributions d’assurance automobile.

le_bulletin_du_capm-75Présenté à la Commission des transports et de l’environnement

Édition spéciale sur la question du bruit : ici

Cliquez sur l'image pour voir l'articleMémoire présenté à la Commission des transports et de l’environnement, lors des audiences publiques sur le projet de loi 55, modifiant la Loi sur la Société de l’assurance automobile du Québec et d’autres dispositions législatives.

Cliquez sur l'image pour voir l'articleDocument présenté au ministère des Transports du Québec le 8 décembre 2003.